Week-End des 12 et 13 Juin 2021

Week-End des 12 et 13 Juin 2021

Samedi 12 et Dimanche 13 Juin 2021

Formation Psychanalyste FOAD (Formation Ouverte & à Distance)

Promo 2, Année 1

z

En visioconférence

En respect du principe de précaution concernant la transmission du Covid-19, la journée se déroulera en ligne via Zoom et nos intervenants feront leur intervention en visioconférence depuis Turin. L’animation des échanges et débats ainsi que les traductions simultanées seront assurées par Mme Alessandra ZAMBELLI, Directrice de l’Institut.

Samedi 12 Juin 2021 :

Journée Psychosociale Interdisciplinaire
Cours ouvert à tous nos adhérents.

Trauma, Communication & Sociétés

L’épreuve du trauma dans un monde globalisé

Quelle place et quelle forme prend l’épreuve du trauma dans le processus de globalisation à partir de cette nouvelle expérience de pandémie, de son impact, de sa gestion, de sa transmission ?
Les outils psychothérapeutiques sont ici mis au service d’une lecture systémique des traumatismes et de leur possible évolution.

le trauma alfred adler

En visioconférence Zoom, accès via le lien reçu par mail

Horaires : de 09:00 à 18:00
Sessions ouvertes à tous les adhérents IAAP.

Accès : Sessions réservées aux élèves inscrits
Horaires : de 09:00 à 14:00
En ligne Via Zoom à l’ai de lien reçu par mail

Alfred Adler, s’opposant au déterminisme freudien, notamment relatif aux traumatismes du passé, expliquait qu’aucune expérience n’est en soi une cause absolue de notre succès ou de notre échec. Il décrivait la souffrance liée aux chocs de nos expériences comme profondément associée à la capacité de l’individu de trouver un sens renouvelé à partir de son propre style de vie, selon le but holiste et inconscient poursuivi par l’individu.

Il disait « Nous ne sommes pas déterminés par nos expériences, mais plutôt par le sens que nous leur donnons. »
Ainsi, il est important de comprendre les différentes perspectives induites par cette expérience de pandémie vécue par l’ensemble de la Planète et d’en analyser le sens. C’est ce que nous allons tenter de faire tout au long de cette journée.

Alessandra Zambelli, PhD, Présidente de l’Institut et Chairman, introduira la journée en présentant les concepts diagnostiques de PTSD (Trouble de Stress Post-Traumatique – TSPT – SSPT ou ESPT en français) et de C-PTSD (Trouble de StressPost-Traumatique complexe) en les reliant aux complications de la communication en situation de crise.

« Le flash formation de Morgane Pidoux (PhD) portera sur les circuits neurobiologiques impliqués dans le stress chronique et les pathologies associées au trauma. Elle nous montrera comment ils impactent la réactivation mnésique. »

La pandémie de Covid 19, la désorganisation qu’elle produit et la contrainte de trois confinements successifs ont des conséquences sans précédent sur la santé mentale. S’appuyant sur des cas réels issus de sa pratique clinique, le psychanalyste et psychosociologue Hervé Etienne développera une réflexion sur ce traumatisme d’emprise contemporaine et l’apparition de dépressions liées au manque de contacts et au vide relationnel, émotionnel et physique induit.

L’auteur soulignera comment la clinique du traumatisme nous montre que les moyens de défense de la personne et ses facultés d’adaptation se trouvent mis en échec, laissant la personne nue et sans protection. La relation ou travail thérapeutique – qui est résiliente par elle-même – puise dans le travail à construire de nouveaux mécanismes de défense pour permettre à la personne de faire face.

L’unité de psycho-traumatisme du Centre Hospitalier de Versailles (CHV), dirigée par le Professeur Mario Speranza, accueille depuis septembre 2018 des enfants français de djihadistes, rapatriés en France, selon un dispositif gouvernemental et clinique.
La psychologue Marta Fumagalli partagera ses réflexions sur la spécificité du trauma et de son origine chez ces enfants, avec qui elle travaille depuis 3 ans, mettant particulièrement l’accent sur leur statut de filiation qui pose la question matricielle “À qui sont affiliés ces enfants revenants ?” Cette question essentielle pose en effet les conditions des enjeux de leur prise en charge.

L’intrusion soudaine du coronavirus dans notre quotidien et la crise sanitaire qui a suivi ont eu une dimension traumatique qui n’a pas été considérée dans l’immédiat.
À l’inquiétude suscitée par la maladie, se sont ajoutées des privations de liberté et l’emploi d’un vocabulaire « guerrier» qui ont pu réveiller, certains traumatismes enfouis sur un plan personnel ou transgénérationnel.
Cependant, cette période éprouvante et les résurgences traumatiques qu’elle(re)suscite, ont déclenché une demande d’aide psychologique qui est aussi l’occasion de soins psychothérapeutiques en profondeur. Ainsi, la pandémie a pu mettre en lumière la réalité de la transmission des traumatismes d’une génération à l’autre lorsqu’ils n’ont pas été considérés en leur temps, et s’avérer involontairement révélatrice des bienfaits d’une pratique psychothérapeutique telle qu’Adler l’encourage.
La psychanalyste Virginie Megglé s’appuiera sur des exemples cliniques pour illustrer ce constat et souligner les bienfaits d’une approche thérapeutique préventive./p>

traumatisme psychique

A partir d’une série de cas cliniques concernant des réfugiés et demandeurs d’asile rencontrés au Centre Frantz Fanon de Turin, le Dr Jean-Louis Aillon animera une réflexion sur le trauma complexe et sur les processus qui entrent en jeu lors du travail en psychothérapie avec des personnes venues d’autres univers culturels et sociaux. La notion de trauma sera interrogée par les biais de l’anthropologie médicale et de l’ethnopsychiatrie critique, mettant l’accent sur l’origine et la construction sociale de ce concept – concernant en particulier la catégorie du Trouble de Stress Post-Traumatique– et sur ses répercussions au niveau clinique.

PROGRAMME

Jour 1 – Samedi 12 Avril – Journée Psychosociale Interdisciplinaire

Session ouverte aux élèves et aux adhérents IAAP

Formation Axe 1 Théorique, Axe 2 Psychodiagnostique,  Axe 3 Technique et Axe 5 Clinique

}

9:00 – 9:30

Via Zoom

Présentation

Par Alessandra Zambelli, Chairman et Présidente de l’Institut

Accueil et présentation

Accueil des élèves et des participants pour cette journée ouverte aux adhérents. Introduction aux concepts diagnostiques de PTSD et C-PTSD et leur sensibilité à la communication.

}

09:30 – 10:00

Via Zoom

Flash Formation

Morgane PIDOUX

"Stress physiologique, chronique et Trauma"

les processus et les circuits neurobiologiques impliqués dans le stress physiologique vs stress chronique et trauma, et comment les stimuli physiologiques et émotionnels impactent la réactivation mnésique

}

10:00 - 11:30

Via Zoom

Première Session

Hervé ETIENNE

"La violence du social sur le désir individuel"

Face à un traumatisme individuel et collectif d’ampleur comme la pandémie actuelle, mécanismes de défense et faculté d’adaptation sont mis en échec. Quel rôle joue la relation patient-thérapeute et le travail thérapeutique pour enclencher la résilience ?

}

12:00 - 13:00

Via Zoom

Deuxième Session

Marta FUMAGALLI

"La clé des affiliations dans l’accueil des “enfants revenants” de djihadistes."

Enfants mineurs revenant de zones d’opération de groupes djihadistes : comment faire un diagnostic et construire une narration avec une anamnèse fragmentaire ?

}

14:30 - 15:30

Via Zoom

Troisième Session

Virginie MEGGLÉ

"Traumatismes et transmission transgénérationnelle. Que révèle la crise sanitaire ?"

Pandémie et crises induites révèlent certains traumas enfouis sur un plan personnel ou transgénérationnel. Mais ces résurgences créent également une forte demande de soins qui ouvre la possibilité de soins psychothérapeutiques en profondeur particulièrement bénéfiques.

}

16:00 - 17:30

Via ZOOM

Quatrième Session

Dr Jean-Louis AILLON

"Le trauma complexe et la psychothérapie transculturelle"

La notion de trauma dans la psychothérapie transculturelle et l’ethnopsychiatrie : une approche anthropologique d’un concept à forte connotation sociale et culturelle.

}

17:30 - 18:00

Via ZOOM

Discussions et clôture de la Journée

Alessandra ZAMBELLI

Questions/Réponses, échanges et perspectives

Les élèves et les adhérents participants échangent sur les sujets abordés lors de cette journée.

Téléchargez le programme complet

Jour 2 – Dimanche 13 Juin – Atelier en visioconférence

Session réservée aux élèves inscrits – Traduction et Accompagnement pédagogique PhD Alessandra Zambelli

Formation : Axe 2 (Psychodiagnostique) – Axe 5 (Clinique)

}

09:00 – 14:00

Via Zoom

Etudiants Promo 2 + étudiants Promo 1 volontaires pour révision

Par Barbara SIMONELLI, Dr Jean-Louis AILLON et Alessandra ZAMBELLI

La psychothérapie dynamique culturelle: de la théorie à la méthode

Comment penser et poursuivre une psychothérapie dynamique avec des patients qui viennent d’univers culturels différents ?

  • Les théories élaborées sur le sujet (psychiatrie culturelle, ethnopsychiatrie)
  • Le modèle adlérien de la psychothérapie dynamique culturelle (Rovera Giangiacomo – 2014, modèles explicatifs)
  • Les techniques adaptées au contexte ethno-culturel, les concepts et les outils utiles pour bien conduire ce genre de psychothérapie (sensibilité et empathie culturelle, transfert et contre-transfert culturel, systèmes médicaux culturels, modèles explicatifs, «idiom of distress », violence structurelle, trauma, inconscient culturel, dispositif de la sorcellerie, etc…)
  • Illustration des aspects théoriques et de la pratique clinique via des cas de psychothérapies transculturelles réels

Inscrivez-vous!

Pour vous inscrire et assister à la journée du 12 Juin 2021. Pour profiter de toutes nos activités. Pour vous former à la psychanalyse adlérienne. Pour soutenir la recherche. Pour collaborer. Adhérez à l’Institut !

Contactez l'Institut

7 + 5 =

Week-end des 20 et 21 Mars 2021

Week-end des 20 et 21 Mars 2021

Samedi 20 et Dimanche 21 Mars 2021

Formation Psychanalyste FOAD (Formation Ouverte & à Distance)

Promo 2, Année 1

z

En visioconférence

En respect du principe de précaution concernant la transmission du Covid-19, la journée se déroulera en ligne via Zoom et nos intervenants feront leur intervention en visioconférence depuis Turin. L’animation des échanges et débats ainsi que les traductions simultanées seront assurées par Mme Alessandra ZAMBELLI, Directrice de l’Institut.

Samedi 20 Mars 2021 :

Journée Scientifique Interdisciplinaire, cours ouvert à tous nos adhérents.

Psychoéducation et thérapies adlériennes

Au service des enfants, ados, enseignants et familles

Le passage de l’enfance à l’adolescence est une période de défis et de changements importants. Le développement de la personne dans le domaine physique, mais aussi cognitif, psychologique et social, impacte grandement sa relation avec les autres en famille et en société.
Tous ces changements, souvent accompagnés d’incertitude et de stress, s’ajoutent aux événements de vie (deuil, divorce, maltraitance, difficultés d’apprentissage, harcèlement…) pour créer des difficultés d’adaptation qui vont parfois jusqu’à atteindre durablement la santé mentale des jeunes, et c’est effectivement à l’adolescence que l’on constate le plus souvent l’apparition de nombreux troubles psychiatriques.

La Psychologie Individuelle apporte des réponses efficaces en psychoéducation et en thérapie.
Nous parlerons des problématiques de cet âge (notamment harcèlement scolaire et cyberharcèlement) et des solutions proposées par la psychothérapie adlérienne.

journée scientifique

En visioconférence Zoom, accès via le lien reçu par mail

Horaires : de 09:00 à 18:00
Sessions ouvertes à tous les adhérents IAAP.

Accès : Sessions réservées aux élèves inscrits
Horaires : de 09:00 à 14:00
En ligne Via Zoom à l’ai de lien reçu par mail

Enfants & adolescents : les perspectives de la psychologie individuelle.

Selon Adler, chaque personne est un être humain unique qui a son propre esprit,ainsi que des sentiments, des besoins, des valeurs et des projets d’avenir qui lui sont personnels. Chacun crée son propre style de vie, qu’Adler caractérise comme le socle qui définit la personnalité.
Nous développons nos croyances, nos valeurs et nos stratégies de résolution de problèmes, nous gérons et compensons notre sentiment d’infériorité, selon un style de vie particulier, qui est celui que nous avons élaboré à partir des expériences subjectives déjà vécues et intégrées.

Cependant, notre potentiel inné de créativité et notre style de vie sont également liés à ce qu’Adler nomme « Gemeinschaftsgefühl », c’est-à-dire l’intérêt social, le sentiment d’appartenance. C’est pour Adler un potentiel universel,interrelationnel, interculturel, inné et naturel de chaque être humain, qui doi têtre cultivé et développé consciemment tout au long de la vie.
Adler nous explique que ce sentiment contribue prioritairement à la compensation de l’infériorité et est la pierre angulaire de la santé mentale car il exprime la capacité à la réalisation d’une vie sociale harmonieuse.

En regard de la relation à l’autre établie dans la prime enfance (selon la théorie de l’attachement et/ou selon le modèle parental), le sentiment social et d’appartenance peut-être nourri ou déconstruit. Dans tous les cas, son niveau acquis dans la cellule familiale d’origine orientera les choix que fera l’adolescent pour atteindre son ambition d’autonomie et d’égalité de statut avec les adultes de son entourage. Selon son interprétation, ses choix seront positifs ou négatifs, conformistes ou contestataires,égocentrés ou collaboratifs, coopératifs ou belliqueux.

Réussir la transition entre le monde de la petite enfance et celui de l’adulte implique de trouver une place d’appartenance et d’importance dans un monde social complexe, en passant du petit groupe familial à celui de l’école, puis à la société toute entière. Cela met à l’épreuve de la confrontation avec le monde extérieur à la fois notre style de vie et notre sentiment d’appartenance.

On comprend ainsi combien dans un monde qui privilégie l’individualisme et valorise la compétition plutôt que la coopération, il est difficile pour les jeunes, les parents et également les enseignants, de se reconnecter ensemble au sentiment d’appartenance, de confronter leurs propres styles de vie et de comprendre le sens des compétences,capacités et préjugés acquis jusqu’ici par l’enfant pour affronter l’âge adulte, le rôle social et la citoyenneté.

Avec Christelle Schläpfer, psychopédagogue, conseillère adlérienne et formatrice, nous développerons le concept adlérien du sentiment d’appartenance, qui est le pivot de l’accompagnement adlérien. Elle nous parlera de la crise du système scolaire, envahi par les nouveaux modes technologiques et la compétition sociale.
Elle mettra l’accent sur les comportements comme le harcèlement et sa version digitale, le cyber-harcèlement, devenu un fléau de société qui a augmenté de manière exponentielle depuis l’épidémie de Covid et les périodes de confinement.
Elle abordera en détail les interventions psychoéducatives et les outils psychopédagogiques concrets à disposition des éducateurs et enseignants pour comprendre le comportement individuel de l’élève dans une perspective de contexte social au-delà du seul contexte de l’apprentissage.

Enrica Cavalli, Psychologue, Psychothérapeute adlérienne, nous présentera le psychothérapeute adlérien qui travaille dans le milieu scolaire et les particularités de sa profession. Nous étudierons comment, dans un cadre théorique biopsychosocial et avec un modèle en réseau, le praticien adlérien peut se mettre en interface, pour reconnaître et interagir avec l’enfant ou l’adolescent adressé par le service de psychologie scolaire et,si disponibles, avec les adultes référents.

Nous aborderons ensuite les outils techniques du praticien en psychologie individuelle,basés sur l’analyse et la valorisation des ressources internes et externes de l’étudiant qui peuvent l’encourager et l’aider à faire face à une période critique, en soulignant comment il peut les utiliser pour contribuer à une expérience relationnelle positive qui permettra de surmonter les difficultés, sans que celles-ci ne deviennent des nœuds d’achoppement potentiellement irrésolus et donc dangereux pour la croissance.

Il sera également question de la capacité du psychothérapeute adlérien à capter les besoins divers et spécifiques qui ne trouvent pas un cadre adéquat ou exhaustif dans le service de psychologie scolaire, jouant ainsi le rôle de passerelle vers les lieux de soins mieux adaptés aux traitements parfois nécessaires.

La présentation de Chiara Mazzarino, Psychologue, Psychothérapeute, Psychanalyste adlérienne, portera sur la période spécifique de l’adolescence. Elle nous expliquera la vision adlérienne de cet âge charnière qui voit se réactiver l’infériorité alors que sont remis en question les moyens choisis par l’enfant pour la compenser, au moment où il doit se lancer et trouver sa place dans le monde des adultes. On verra également que l’appartenance à l’adolescence n’est pas ce mimétisme social dans lequel ils s’oublient parfois, ni la soumission à la mode ou l’exigence du plus grand nombre, mais bien le sentiment du potentiel qu’ils ont, comme l’ont aussi les autres, de contribuer pleinement au groupe et à la société.

PROGRAMME

Jour 1 – Samedi 20 Mars – Journée Scientifique Interdisciplinaire

Session ouverte aux élèves et aux adhérents IAAP

Formation Axe 1 Théorique, Axe 2 Psychodiagnostique,  Axe 3 Technique et Axe 5 Clinique

}

9:00 – 9:15

Via Zoom

Présentation

Par Alessandra Zambelli, Chairman et Responsable Formation

Accueil et présentation

Accueil des élèves et des participants pour cette journée ouverte aux adhérents . Madame Zambelli présente l’Institut Alfred Adler de Paris et la Formation Triennale de Psychanalyste Adlérien.

}

09:15 – 12:30

Via Zoom

Première Session

Christelle SCHLAPFER-STAMMBACH

“Le sentiment d'appartenance, pivot de l'accompagnement adlérien”.

Les outils psychopédagogiques concrets pour leur implémentation à l’école, entre développement de l’enfant et de l’ado, encadrement et familles.

}

14:00 - 16:00

Via Zoom

Deuxième Session

Enrica CAVALLI

"Le psychologue adlérien à l’école"

Les repères adlériens biopsychosociaux pour reconnaitre et interagir avec l’Enfant difficile.

}

16:30 - 17:50

Via ZOOM

Troisième Session

Chiara MAZZARINO

"La personnalité à l’adolescence : perspective adlérienne"

Ce qui semble et ce qui se cache. Lecture adlérienne d’un âge et d’une relation.

Téléchargez le programme complet

Jour 2 – Dimanche 21 Mars – Atelier en visioconférence

Session réservée aux élèves inscrits – Traduction et Accompagnement pédagogique PhD Alessandra Zambelli

Formation : Axe 2 (Psychodiagnostique) – Axe 3 (Technique) – Axe 5 (Clinique)

}

09:00 – 14:00

Via Zoom

Etudiants Promo 2 + étudiants Promo 1 volontaires pour révision

Par Barbara SIMONELLI et Alessandra ZAMBELLI

Le Manuel Diagnostique Psychodynamique PDM-2 (Suite)

Sa logique et sa structure en 3 axes, complément ou alternative au DSM 5, en synchronisation avec le paradigme adlérien. On travaillera sur la comparaison des 3 axes qui structurent la Section Adultes, ainsi que les sections Enfants (Children).

    Les 3 Axes considèrent ces trois dimensions :

  • Dimension I : Configurations et troubles de la personnalité Axe P et Axe PC
  • Dimension II : Fonctionnement Mental Axe M et Axe MC
  • Dimension III : Symptômes manifestes et problèmes Axe S et Axe SC
  • La présentation s’appuiera sur la présentation de cas cliniques et des exercices pratiques progressifs.

Inscrivez-vous!

Pour vous inscrire et assister à la journée du 20 Mars 2021. Pour profiter de toutes nos activités. Pour vous former à la psychanalyse adlérienne. Pour soutenir la recherche. Pour collaborer. Adhérez à l’Institut !

Contactez l'Institut

9 + 4 =

Week End des 10 & 11 Octobre 2021

Week End des 10 & 11 Octobre 2021

Samedi 10 & Dimanche 11 Octobre 2020

Formation Psychanalyste FOAD (Formation Ouverte & à Distance)

Promo 2, Année 1

z

En visioconférence

En respect du principe de précaution concernant la transmission du Covid-19, nos intervenants feront leur intervention en visioconférence depuis Turin. Seuls nos élèves inscrits seront en présentiel à l’hôpital Sainte-Anne. L’animation des échanges et débats ainsi que les traductions simultanées seront assurées par Mme Alessandra ZAMBELLI, Directrice de l’Institut.

Samedi 10 Octobre 2020 :

Journée inaugurale et de lien, cours ouvert à tous nos adhérents.

Les neurosciences affectives et le paradigme adlérien

Pour soigner les troubles de l’apprentissage

Les neurosciences affectives concernent l’étude des mécanismes neuronaux de l’émotion, des sentiments, des capacités relationnelles, etc…, alors que les neurosciences cognitives étudient mémoire, attention, perception, action, résolution de problèmes et imagerie mentale.

L’avancée des neurosciences alimente les débats toujours vifs entre cognition et affectivité, ainsi donc entre psychologie cognitiviste et approche psychodynamique. Le paradigme biopsychosocial adlérien et la pratique clinique qui en est issue proposent un trait d’union entre ces pensées dichotomiques pour un élargissement des perspectives du soignant aussi bien diagnostiques que curatives.

Pour illustrer ce trait d’union, nous aborderons un domaine dans lequel « tout joue », l’apprentissage, et nous mettrons l’accent sur les principaux troubles :

  • Les DYS : Dyslexie, dyscalculie, dysgraphie, dysphasie
  • Le TDAH: Trouble du Déficit de l’Attention et Hyperactivité
formation psychoéducation

En présentiel pour les élèves inscrits ET en visioconférence Zoom

Horaires : de 09:00 à 18:00
Adresse : Salle F (Pavillon de l’Horloge) de l’Hôpital Sainte-Anne, 1 Bis rue Cabanis, 75014 Paris
Sessions ouvertes à tous les adhérents IAAP.

Accès : Sessions filmées réservées aux élèves inscrits (présentiel et/ou streaming)
Horaires : de 09:00 à 18:00
Adresse : Salle F, Pavillon de l’Horloge, Hôpital Sainte-Anne, 14 rue Cabanis, 75014 Paris

Les Neurosciences affectives et l’approche psychothérapeutique adlérienne face aux troubles spécifiques des apprentissages.

Après l’introduction de Morgane Pidoux (PhD en neurosciences) qui fera le point sur les nouvelles perspectives offertes par les neurosciences dans la rigueur du cadre scientifique, Cristina Galassi évoquera Jaak Panksepp et son concept de neuroscience affective.

La neuroscience affective souligne le rôle central des fondements affectifs-émotionnels universels, positifs et négatifs, dans la construction de la relation entre l’humain et le monde. Dans la théorie adlérienne, le sentiment d’appartenance (Gemeinschaftgefühl) et la volonté de puissance ne représentent pas des valeurs de positivité ou de négativité absolue, mais c’est plutôt à partir de leur équilibre quali-quantitatif que se réalise la tension vitale de l’existence.

Dans cette recherche continue, les frontières entre corps/cerveau et monde restent nuancées, ouvertes et perméables, en constante interdépendance, permettant à chaque individu d’exprimer la possibilité créatrice d’une existence unique et irremplaçable.

L’approche interdisciplinaire nous préserve de tout déterminisme et recouvre en même temps la nécessité, aujourd’hui fondamentale, de se confronter à une vision plus large de l’Homme et d’en voir les effets dans la pratique clinique pour

ceux qui, dans leur existence quotidienne comme dans leur travail, sont à la fois sujet de réflexion sur l’Autre et objet de réflexion pour l’Autre.

Les neurosciences ont également contribué à enrichir les techniques thérapeutiques. Enrica Cavalli présentera l’analyse de certains troubles du neuro-développement (tels que les Troubles Spécifiques de l’Apprentissage et les Troubles du Déficit de l’Attention / Hyperactivité (TDAH), en les plaçant dans une perspective qui décrit leur structure évolutive à partir du substrat génétique, mais en tenant compte des liens avec le développement cognitif, affectif et relationnel de l’enfant.

Elle nous indiquera quelques instruments utiles pour s’orienter dans le diagnostic différentiel comme les check-lists clinico-anamnestiques ou les manuels tels que le DSM5 pour les troubles du neurodéveloppement et le PDM2 pour les troubles des fonctions mentales et les troubles du développement.

Une attention particulière sera accordée à ce que le PDM-2 indique comme expérience subjective des symptômes que présente l’enfant affecté par le TDAH : la prise en considération des aspects affectifs, des états somatiques et des schémas relationnels.

Cette perspective biopsychosociale caractérisée par l’unicité de l’individu est en cohérence parfaite avec le concept adlérien du Style de Vie.
Pour finir, Enrica Cavalli présentera quelques stratégies d’intervention et de réhabilitation neuropsychologique qui, sur la base de la littérature scientifique, peuvent être proposées aux enfants atteints par ce type de troubles.

La Prof. Simona Fassina interviendra sur la relation avec la famille de l’enfant TSA, DYS ou TDAH dans le cadre de sa prise en charge biopsychosociale. Ces familles rencontrent des difficultés très différentes, mais ont en commun l’expérience d’être parents d’un enfant « imparfait ».

On observe des risques opposés, dans ces familles : minimiser, ne pas vouloir accepter un diagnostic de pathologie ou au contraire, « pathologiser » les difficultés physiologiques d’un processus évolutif. Les parents expriment parfois un vécu d’insuffisance, de culpabilité ou de honte. Certains surinvestissent la performance de leurs enfants, d’autres peuvent être découragés et désinvestir leurs possibilités réelles. Il arrive de rencontrer des parents inattentifs, d’autres surprotecteurs. Le plus souvent, ce sont des parents en difficulté face à des problèmes complexes qui nécessitent une réponse diversifiée et articulée. C’est pourquoi il est très important que les traitements destinés aux enfants soient accompagnés d’interventions pouvant «aider les parents à aider leur enfant».

Quelques exemples d’interventions individuelles ou de groupe pour les parents ainsi que des formations spécifiques aux parents d’orientations théoriques différentes seront présentées. Les interventions (psychoéducatives et parfois psychothérapeutiques) basées sur les techniques adlériennes d’encouragement et sur la compréhension psychodynamique de l’interaction parent-enfant seront approfondies.

Un objectif commun aux différentes méthodologies d’intervention sera mis en évidence : non seulement il est essentiel de fournir informations et outils pratiques, mais également d’accueillir le vécu des parents et mettre en œuvre ou promouvoir leurs compétences de mentalisation et leur créativité pour les aider à promouvoir la mentalisation et la créativité de leurs enfants.
Car les parents sont une ressource fondamentale pour la réussite de la prise en charge des enfants.

dog ou god ?

PROGRAMME

Jour 1 – Samedi 10 Octobre – Journée Inaugurale et de Lien

Session ouverte aux élèves et aux adhérents IAAP, en présentiel et en visioconférence

Formation Axe 1 Théorique, Axe 2 Psychodiagnostique,  Axe 3 Technique et Axe 5 Clinique

}

9:00 – 9:30

Sainte-Anne

Présentation

Par Alessandra Zambelli, Chairman et Responsable Formation

Accueil et présentation

Accueil des élèves et des participants pour cette première journée de la 1ère année de formation . Madame Zambelli présente l’Institut Alfred Adler de Paris et la Formation Triennale de Psychanalyste Adlérien.

}

09:30 – 10:00

Sainte-Anne

Première Session

PhD Morgane PIDOUX

“Les neurosciences cognitives vus sous l'angle adlérien”.

L’intérêt d’une recherche rigoureuse en Neurosciences pour éclairer le fonctionnement cérébral qui sous-tend le comportement et les capacités cognitives humaines.

}

10:00 – 13:00

Sainte-Anne

Deuxième Session

Cristina GALASSI, Psychologue, Psychothérapeute, Psychanalyste

"Les neurosciences affectives et l'approche adlérienne"

Entre le Sentiment Social et la Volonté de Puissance : une lecture par le prisme des Neurosciences Affectives de Jaak Panksepp.

}

14:30 – 16:00

Sainte-Anne

Troisième Session

Enrica CAVALLI, Psychologue, Psychothérapeute

"Les troubles du neurodéveloppement dans une perspective biopsychosociale"

Approche et analyse adlérienne de certains troubles du neuro-développement (tels que les Troubles Spécifiques de l’Apprentissage et les Troubles du Déficit de l’Attention / Hyperactivité (TDAH)

}

16:30 – 18:00

Sainte-Anne

Quatrième Session

Prof Simona FASSINA, Psychologue, Psychothérapeute, Psychanalyste et Superviseur

"La thérapie adlérienne en aide aux enfants difficiles et leurs familles"

L’accompagnement des enfants et de leurs parents en prise avec les difficultés d’apprentissage des enfants.

Téléchargez le programme complet

Jour 2 – Dimanche 11 Octobre – Atelier présentiel ET visioconférence

Session réservée aux élèves inscrits – Traduction et Accompagnement pédagogique PhD Alessandra Zambelli

Formation : Axe 2 (Psychodiagnostique) – Axe 5 (Clinique)

}

09:00 – 14:00

Sainte-Anne

Etudiants Promo 2

Par Barbara SIMONELLI, Enrica CAVALLI et Alessandra ZAMBELLI

Le Manuel Diagnostique Psychodynamique PDM-2

Sa logique et sa structure en 3 axes, complément ou alternative au DSM 5, en synchronisation avec le paradigme adlérien. On travaillera sur la comparaison des 3 axes qui structurent la Section Adultes, ainsi que les sections Enfants (Children).

    Les 3 Axes considèrent ces trois dimensions :

  • Dimension I : Configurations et troubles de la personnalité Axe P et Axe PC
  • Dimension II : Fonctionnement Mental Axe M et Axe MC
  • Dimension III : Symptômes manifestes et problèmes Axe S et Axe SC
  • La présentation s’appuiera sur la présentation de cas cliniques et des exercices pratiques progressifs.

}

09:00 – 14:00

Sainte-Anne

Etudiants Promo 1

Par Prof. Simona FASSINA via Zoom

Supervision

Séance de Supervision en groupe pour les élèves de la Promo 1

Inscrivez-vous!

Pour vous inscrire et assister à la journée du 10 Octobre 2020. Pour profiter de toutes nos activités. Pour vous former à la psychanalyse adlérienne. Pour soutenir la recherche. Pour collaborer. Adhérez à l’Institut !

Contactez l'Institut

14 + 2 =

Weekend des 7 & 8 Mars 2020

Weekend des 7 & 8 Mars 2020

Samedi 7 & Dimanche 8 Mars 2020

Formation Psychanalyste FOAD (Formation Ouverte & à Distance)

Promo 1, Année 3

z

Dernière Minute CORONAVIRUS !!

En respect du principe de précaution concernant la transmission du Cocid-19, le Dr Ferrero et Mme Simonelli feront leur intervention en liaison vidéo-live depuis Turin.

Samedi 7 Mars 2020 :

Journée Scientifique Interdisciplinaire, cours ouvert à tous nos adhérents.

Thérapie, Recherche, Formation

L’apport de la Psychologie Individuelle

Notre époque est caractérisée par une accélération et une dématérialisation globale du réel qui s’accompagnent d’une sournoise et paradoxale perte du sentiment de sécurité et d’appartenance.

La Psychologie Individuelle, avec son paradigme biopsychosocial dans une version téléologique et fictionnelle, peut-elle adresser ces trois dimensions dans une démarche heuristique ?

Lors de cette journée de rencontres interdisciplinaires et interprofessionnelles dont le principe fédérateur est le fondement même de notre Institut, nous poursuivrons l’analyse de la dynamique biopsychosociale adlérienne pour confirmer combien cette approche holiste du psychisme humain est source d’inspiration et de solutions pour les problématiques individuelles et sociétales contemporaines.

Accès : Sessions ouvertes à tous les adhérents IAAP
Horaires : de 09:00 à 18:00
Adresse : Salle F (Pavillon de l’Horloge) de l’Hôpital Sainte-Anne, 1 Bis rue Cabanis, 75014 Paris
Accès : Sessions filmées réservées aux élèves inscrits (présentiel et/ou streaming)
Horaires : de 09:00 à 18:00
Adresse : Salle F, Pavillon de l’Horloge, Hôpital Sainte-Anne, 14 rue Cabanis, 75014 Paris

L’approche biopsychosociale et interdisciplinaire au service du patient

Un ouvrage important d’Alfred Adler intitulé “Heilen und Bilden” – Guérir et Former – (1914) insiste sur le rôle éducateur du médecin. Adler avait compris très tôt que sortir d’une maladie (organique autant que psychique), est pour les patients une problématique autant physique que d’apprentissage et d’insight. Pionnier dans la discipline de l’inconscient, il rejoignait ses collègues chez Freud les mercredis soir pour “faire de la recherche” en clinique psychiatrique et psychologique, avec l’idée de constituer la communauté scientifique que l’Université refusait alors à la psychanalyse. Ils étaient en quête d’informations et de techniques, mais surtout d’une méthode adéquate à cette nouvelle discipline à laquelle la philosophie venait juste de faire une place épistémologique et phénoménologique.

Le paradigme biopsychosocial adlérien était – et est toujours – la matrice disciplinaire imbriquant les trois dimensions que nous désirons aujourd’hui questionner et approfondir : la technique psychothérapique, la recherche en clinique

psychologique, et la formation et transmission auprès des élèves comme des patients, s’il y a un sens pragmatique à cette différence.

La conférence de mesdames Velsch & Zambelli nous plongera dans “le corps en mouvement” pour saisir les nuances entre le gestuel et le symbolique, en présentant une nouvelle vision interdisciplinaire du rapport entre “La danse en thérapie et le psychodrame adlérien”. Suite à une année de travail en groupes d’adolescents, elles partageront leurs premières réflexions sur les liens, les passages et les synchronisations entre les deux dimensions de ce cadre thérapeutique et mettrons l’accent sur la “pensée gestuelle” et “l’expression gestuelle”, que la danse contemporaine a su faire connaître.

Avec le Dr. Andrea Ferrero, on abordera plus spécifiquement la psychothérapie à partir de cette question cruciale : comment la recherche peut-elle aider à mieux traiter les patients ?

Tout en considérant les limites de la formalisation de tout type de psychothérapie, l’auteur fera état des recherches sur l’APP (Adlerian Psychodynamic Psychotherapy) actuellement consacrées à évaluer l’efficacité de l’APP par rapport à d’autres traitements, à identifier certains aspects spécifiques des stratégies thérapeutiques de l’APP, et à évaluer les critères de variations techniques, en fonction de différentes pathologies et programmes thérapeutiques. Les résultats obtenus jusqu’à présent et d’autres programmes de recherche sont présentés.

Avec Wilfred Datler et Margit Datler, professeurs de l’Université de Vienne, nous nous concentrerons sur la réflexion des émotions et du développement professionnel. Ils exposeront les liens entre les aspects de la théorie d’Adler vieux de plus d’un siècle et ses développements récents, qui peuvent être classés comme des
“défis” en matière de théorie, de formation et de recherche. Ils relateront un projet Erasmus-plus, financé par l’Union Européenne, sur le développement de la “capacité de réfléchir” et lieront cette orientation à la “Work Discussion” qui est utilisée comme instrument de formation et de recherche.

Leur intervention sera traduite simultanément par Clara Susini, agrégée d’anglais.

Le prof. Barbara Simonelli, consultante pédagogique pivot de l’IAAP, interviendra sur « l’importance de la Formation Adlérienne en psychothérapie et psychanalyse en France », en la comparant avec la situation professionnelle et formative italienne afin de permettre de cerner l’enjeu important associé à la capacité de tenir les trois dimensions étroitement en dialogue et en synchronie.

La Directrice de l’Institut Alfred Adler de Paris Alessandra Zambelli complètera cette analyse par l’expérience de l’IAAP lors de son intervention intitulée : « le sens de notre aventure adlérienne en France ».

PROGRAMME

Jour 1 – Samedi 7 Mars – Journée Scientifique Interdisciplinaire

Session ouverte aux élèves et aux adhérents IAAP

Formation Axe 1 Théorique, Axe 2 Psychodiagnostique,  Axe 3 Technique et Axe 5 Clinique

}

9:00 – 9:30

Sainte-Anne

Présentation

Par Alessandra Zambelli, Chairman et Responsable Formation

Accueil et présentation

Accueil des élèves et des participants pour cette dernière journée de la 3ème année de formation . Madame Zambelli présente l’Institut Alfred Adler de Paris et la Formation Triennale de Psychanalyste Adlérien.

}

09:30 – 11:30

Sainte-Anne

Première Session

Véronique VELSCH & PhD Alessandra ZAMBELLI

“Le corps en mouvement, de la gestuelle au symbolique”.

La danse en thérapie et le psychodrame adlérien, une nouvelle approche interdisciplinaire.

}

12:00 – 13:00

Sainte-Anne

Deuxième Session

Dr Andrea FERRERO, Psychiatre, Psychothérapeute

"La recherche peut-elle aider à mieux traiter les patients par les APP ?"

Les psychothérapies psychodynamiques adlériennes sous le radar de l’étude et de la recherche scientifique.

}

14:30 – 16:00

Sainte-Anne

Troisième Session

Wilfred DATLER & Margit DATLER, Psychothérapeutes adlériens

"La réflexion des émotions et du développement professionnel"

Focus sur la réflexion des émotions et du développement professionnel : trois perspectives adlériennes issues des développements récents de la théorie, de la formation et de la recherche psychodynamiques

}

16:30 – 17:30

Sainte-Anne

Quatrième Session

Prof Barbara SIMONELLI & PhD Alessandra ZAMBELLI

"La formation adlérienne en France"

L’importance de la Formation Adlérienne en psychothérapie et psychanalyse en France. Le sens de notre aventure adlérienne.

Téléchargez le programme complet

Jour 2 – Dimanche 8 Mars – Atelier présentiel ou streaming vidéo

Session réservée aux élèves inscrits – Traduction et Accompagnement pédagogique Pr Alessandra Zambelli

Formation : Axe 2 (Psychodiagnostique) – Axe 3 (Technique) – Axe 5 (Clinique)

}

09:00 – 13:00

Sainte-Anne

Première Session

Par Pr Barbara SIMONELLI

Analyse du cas clinique de "Maria"

Analyse du cas clinique de « Maria ».

}

14:30 – 15:30

Sainte-Anne

Deuxième Session

Par Pr Barbara SIMONELLI

L'interprétation

Interprétation, interprétation de transfert, interprétation des rêves et premiers souvenirs

}

16:00 – 17:00

Sainte-Anne

Deuxième Session

Par Pr Simona FASSINA (vidéo en streaming)

La fin de la thérapie

La fin de la thérapie, un processus thérapeutique en soi.

}

17:00 – 18:00

Sainte-Anne

Deuxième Session

Par Pr Simona FASSINA (vidéo en streaming)

L'évaluation des résultats

L’évaluation des résultats en psychothérapie.

Inscrivez-vous!

Pour vous inscrire et assister à la journée du 7 Mars 2020. Pour profiter de toutes nos activités. Pour vous former à la psychanalyse adlérienne. Pour soutenir la recherche. Pour collaborer. Adhérez à l’Institut !

Contactez l'Institut

13 + 7 =

Week-end 16-17 Novembre 2019

Week-end 16-17 Novembre 2019

Samedi 16 & Dimanche 17 Novembre 2019

Formation Psychanalyste FOAD (Formation Ouverte & à Distance)

Promo 1, Année 3

Samedi 16 Novembre 2019 :

Journée Psychosociologique Interdisciplinaire, cours ouvert au public.

Immigration & Identité

Errance et intégration en France

Entre deux mondes, entre deux langues, entre deux cultures (quand ce n’est pas beaucoup plus) l’immigré devenu citoyen est trop souvent laissé seul pour affronter une ambiguïté existentielle déchirante, née d’un dialogue trop tellurique, interrompu, syncopé, parfois violent, voire inexistant entre ses multiples matrices biopsychosociales.

Lors de cette journée de rencontres interdisciplinaires et interprofessionnelles dont le principe fédérateur est le fondement même de notre Institut, nous poursuivrons l’analyse de cette « dynamique psychosociale » selon la perspective adlérienne et la méthodologie interdisciplinaire pour faire émerger le rôle de l’appartenance comme antidote à l’idéologie communautariste.

Accès : Sessions ouvertes à tous les adhérents IAAP
Horaires : de 09:00 à 18:00
Adresse : Salle F (Pavillon de l’Horloge) de l’Hôpital Sainte-Anne, 1 Bis rue Cabanis, 75014 Paris
Accès : Sessions filmées réservées aux élèves inscrits (présentiel et/ou streaming)
Horaires : de 09:00 à 14:00
Adresse : Salle F, Pavillon de l’Horloge, Hôpital Sainte-Anne, 14 rue Cabanis, 75014 Paris

L’immigré, entre deux mondes…

Les résidents immigrés et leurs descendants des 2ème et 3ème générations habitent une condition suspendue entre deux (voire plus) mondes linguistiques et culturels dont ils incarnent la réalité abstraite, car la migration, en tant qu’événement traumatique, divise les familles et les recompose dans de nouvelles configurations.

L’idéalisation extrême et rigide surgit parfois comme une défense, face à cet affrontement matriciel qui s’exprime dans différentes formes de violence sociale et familiale – active et/ou passive – particulièrement chez les jeunes. La solitude psychologique et relationnelle conséquente est aujourd’hui renforcée par l’usage des technologies qui, plutôt que créer un solide sentiment
d’appartenance, alimente l’égarement narcissique jusqu’à l’effondrement de toutes limites sociales, en préparant le terrain pour la « violence idéalisée » : le terrorisme.

Lors de cette journée de rencontres interdisciplinaires et interprofessionnelles dont le principe fédérateur est le fondement même de notre Institut, nous poursuivrons l’analyse de cette « dynamique psychosociale » selon la perspective adlérienne et la méthodologie interdisciplinaire pour faire émerger le rôle de l’appartenance comme antidote à l’idéologie communautariste.

En effet, l’approche biopsychosociale adlérienne s’avère particulièrement pertinente pour appréhender une histoire de vie où s’opère l’intégration des dimensions biologiques, psychologiques et sociales de l’existence. En coopération avec l’approche transculturelle, elle permet de confronter «loyalement» nos savoirs et nos croyances avec ceux, hétérogènes, de l’immigré, pour une écoute
et une prise en charge constructives, dans le respect de la diversité et du devoir d’humanité.

Avec M. Louis Caprioli nous sonderons l’analyse géopolitique subjacente aux mouvements d’immigration d’hier et d’aujourd’hui, afin d’élaborer une vision globale et concrète de la « mixité culturelle et ethnique », et ses implications en terme de sécurité et de citoyenneté. Il insistera notamment sur la différence entre le terrorisme des années 70-90 et celui des années 90-2019, pour souligner les stratégies organisationnelles et législatives bâties par la France afin d’assurer la
sécurité nationale.

Même pour les immigrés en règle, l’accès au droit de citoyenneté est souvent formel, voire incomplet et alimente des tensions, tant entre les individus et le corps social qu’au sein même des familles. Le rôle des parents est compromis par leur position marginale, par la fragmentation des modèles culturels dans la confrontation avec les modèles locaux et par la dynamique de la violence
structurelle. Les enfants et les adolescents, dans ce contexte, ont un rôle d’avant-garde qui les expose et les institutions (services scolaires, sociaux et de santé) ne sont pas encore préparées à aborder efficacement ces aspects, risquant ainsi de perpétuer les disparités et les souffrances.

La vision ethnopsychiatrique présentée par le psychiatre Dr. Alice Visintin et le paradigme biopsychosocial adlérien souligné par la psychanalyste et écrivaine Virginie Megglé nous permettront d’accorder une attention particulière à l’entrelacement des facteurs historiques et politiques du monde globalisé postcolonial actuel, avec la dimension individuelle, intrapsychique et relationnelle au
niveau familial et social.

La spiritualité est perçue par cette perspective disciplinaire comme un lien d’appartenance profond et résilient qui met en mouvement l’individu, aussi bien vers sa propre individuation que vers l’intégration profonde des sociétés multiples auxquelles il est lié par le biais de son territoire d’habitation et de ses racines familiales. L’Imam Tareq Oubrou nous transmettra la finesse de l’esprit musulman dans cette tâche intégrative implicite qui sait distinguer l’esprit de communauté du travers communautariste, comme Adler l’avait valorisé aux débuts du siècle passé.

PROGRAMME

Jour 1 – Samedi 16 Novembre – Journée Psychosociologique Interdisciplinaire

Session ouverte aux élèves et aux adhérents IAAP

Formation Axe 1 Théorique, Axe 2 Psychodiagnostique,  Axe 3 Technique et Axe 5 Clinique

}

9:00 – 9:30

Sainte-Anne

Présentation

Par Alessandra Zambelli, Chairman et Responsable Formation

Accueil et présentation

Accueil des élèves et des participants pour cette journée de rentrée de la 3ème année de formation . Madame Zambelli présente l’Institut Alfred Adler de Paris et la Formation Triennale de Psychanalyste Adlérien.

}

09:30 – 11:15

Sainte-Anne

Première Session

Dr Alice VISINTIN, Médecin Psychiatre

Immigration & Citoyenneté par le regard ethnopsychiatrique : réflexions actuelles sur l'approche aux jeunes

En montrant qu’un même phénomène comporte différentes lectures, l’ethnopsychiatrie contribue à apporter à la souffrance mentale de l’immigré une réponse personnalisée en phase avec le ressenti culturel du patient.

}

11:15 – 13:00

Sainte-Anne

Deuxième Session

Louis CAPRIOLI, conseiller et spécialiste en géostratégie

Une vision géo-socio-politique historique et contemporaine de la problématique "Immigration & Citoyenneté"

L’analyse géopolitique subjacente aux mouvements d’immigration d’hier et d’aujourd’hui, afin d’élaborer une vision globale et concrète de la « mixité culturelle et ethnique », et ses implications en terme de sécurité et de citoyenneté.

}

14:30 – 16:00

Sainte-Anne

Troisième Session

Tareq OUBROU, Grand Imam de Bordeaux

La conception de la communauté selon la spiritualité musulmane

La conception de la communauté selon la spiritualité musulmane et la différenciation entre esprit et culture religieux et idéologie, notamment en rapport aux idéologies de l’État Islamique (Daech)

}

16:30 – 17:45

Sainte-Anne

Quatrième Session

Viginie MEGGLÉ, Auteur, Psychanalyste, Superviseur IAAP

Le principe identitaire, délié du territoire d'appartenance et projeté sur une terre promesse

L’entrelacement des facteurs historiques et politiques du monde globalisé postcolonial actuel, avec la dimension individuelle, intrapsychique et relationnelle au coeur du paradigme biopsychosocial adlérien.

Téléchargez le programme complet

Jour 2 – Dimanche 17 Novembre – Atelier présentiel ou streaming vidéo

Session réservée aux élèves inscrits – Traduction et Accompagnement pédagogique Pr Alessandra Zambelli

Formation : Axe 2 (Psychodiagnostique) – Axe 3 (Technique) – Axe 5 (Clinique)

}

09:00 – 14:00

Sainte-Anne

Session unique en 2 parties

Par Pr Barbara SIMONELLI

Le cadre thérapeutique de la psychothérapie adlérienne

Classe active sur le cadre thérapeutique de la psychothérapie adlérienne face aux particularités des patients antisociaux et psychopathes.

Inscrivez-vous!

Pour vous inscrire et assister à la journée du 16 Novembre 2019. Pour profiter de toutes nos activités. Pour vous former à la psychanalyse adlérienne. Pour soutenir la recherche. Pour collaborer. Adhérez à l’Institut !

Contactez l'Institut

4 + 9 =

Week-end 14-15 Septembre 2019

Week-end 14-15 Septembre 2019

Samedi 14 & Dimanche 15 Septembre 2019

Formation Psychanalyste FOAD (Formation Ouverte & à Distance)

Promo 1, Année 3

Samedi 14 Septembre 2019 :

Journée spécialiste Interdisciplinaire, cours ouvert au public.

Le médecin et le processus de guérison

Face à l’évolution bio-psycho-sociale du patient

Pour cette journée de rentrée ouverte au public, les élèves de la Promo 1 de la Formation triennale pour psychanalyste adlérien de l’Institut Alfred Adler de Paris, aborderont la relation thérapeutique à travers le langage du médecin, le vocabulaire et les outils psychologiques efficaces pour faire interagir le patient, son entourage et le milieu social, à partir du langage postural, gestuel, relationnel et symptomatique encadrés par l’âge.

Une application méthodologique inspirée du cadre thérapeutique bienveillant instauré en psychothérapie adlérienne.

Accès : Sessions ouvertes à tous les adhérents IAAP
Horaires : de 09:00 à 18:00
Adresse : Salle F (Pavillon de l’Horloge) de l’Hôpital Sainte-Anne, 1 Bis rue Cabanis, 75014 Paris
Accès : Sessions filmées réservées aux élèves inscrits (présentiel et/ou streaming)
Horaires : de 09:00 à 14:00
Adresse : Salle F, Pavillon de l’Horloge, Hôpital Sainte-Anne, 14 rue Cabanis, 75014 Paris

Le Médecin, accompagnateur privilégié à chaque étape de la vie

Alfred Adler fut un penseur sur le terrain pragmatique de la médecine, qu’il a conçu dès le départ comme une médecine sociale (1898, Livre de santé pour le métier de tailleur), étudiant «l’irruption des forces sociales en médecine» (1902). Il perçut également l’individu dans son ensemble, cherchant à accompagner chaque composante dans le processus de guérison : héritage génétique, évolution physiologique et impact du milieu sur l’organisme, mais aussi impact du comportement sur l’évolution des corps, des maladies et du psychisme. Concevant l’être humain comme un ensemble holiste, complexe mais global, qui se trouve dans la nécessité structurelle de poursuivre un seul et unique objectif, consciemment et inconsciemment, au niveau mental comme au niveau corporel, Adler pose ainsi les bases du paradigme biopsychosocial.

Il comprit très tôt que «le médecin est un éducateur» (1904) avant même d’être un guérisseur. Pour lui, le processus de guérison appartient à l’individu dans sa totalité, ainsi la maladie et son déroulement sont la manifestation de sa posture face à la vie : le «Style de Vie» est l’expression du Soi Créateur. Le médecin doit savoir le reconnaitre et l’interpréter s’il veut aider son patient à en comprendre les symptomatologies, en activant son sentiment de responsabilité qui l’interpellera face à sa posture devant la vie. Or, il s’agit d’une compréhension complexe, qui demande du temps, une
dimension dont sont trop souvent privés les praticiens.

Lors de cette journée, nous poursuivons l’étude de l’attachement en soulignant l’importance de la confiance en soi et en l’autre qui permet à l’individu de coopérer et guérir. Adler nommait cette dimension de confiance «sentiment d’appartenance» et «sentiment social», forgée dès la naissance
dans la relation d’amour des parents, notamment de la mère. Les théories de l’attachement et celles des traumatismes ont démontré sa centralité dans la structuration et l’évolution de la personnalité

A travers le prisme de la psychologie individuelle, nous réfléchirons sur la modalité heuristique d’utiliser un cadre d’accueil et d’écoute “maternant” au cabinet médical, par analogie méthodologique avec le cabinet psychothérapeutique, dans le but de nourrir et stimuler la capacité créative du médecin à reconsidérer la relation de soin vers une synergie catalysant l’alliance avec ses patients.

Morgane Pidoux (PhD) introduira la journée par un flash-formation sur la physiologie de la vieillesse en évoquant le sentiment d’infériorité de la personne vieillissante face au corps qui perd ses attraits et ses performances.

Nous aborderons avec la psychiatre Dr Simona Spada, la perception du vieillissement à travers le cas de la dépression d’un sujet âgé selon une lecture psychiatrique dans le cadre biopsychosocial, aujourd’hui admis au niveau international comme base scientifique des sciences humaines.

Le Pr Simona Fassina nous proposera ensuite l’analyse de la demande thérapeutique du patient âgé à travers le « jargon des organes » cher à Adler. Restant attentif aux indications du corps diminué, de l’esprit rigidifié, du milieu social ou familial, le thérapeute entend la demande et la souffrance de son interlocuteur dans sa globalité.

Avec le Pr Jacquy Chemouni, nous réfléchirons à ce qu’est une mère pour comprendre si la fonction maternelle répond à une réalité innée et instinctuelle ou si elle découle pour l’essentiel du contexte culturel, afin d’enquêter sur l’existence fondée d’une fonction maternelle du thérapeute. L’enjeu est d’apprécier en quoi consiste techniquement cette fonction, et à quels types de situations, de désordres, de personnalités elle est adaptée.

Nous conclurons la journée avec la psychothérapeute Enrica Cavalli, spécialiste des enfants, sur le rôle des parents dans la construction du Soi – Style de Vie. Avec leurs fragilités et leurs ressources, les parents sont les initiateurs du cadre qui devrait être rassurant et stimulant en même temps que dynamique et évolutif, dans lequel se forge et s’épanouit le Soi – Style de vie de l’enfant. En cas de défaillance de ce cadre, les parents sont donc naturellement la cible principale de la psychothérapie de l’enfant.

Jour 1 – Samedi 14 Septembre – Journée Spécialiste Interdisciplinaire

Session ouverte aux élèves et aux adhérents IAAP

Formation Axe 1 Théorique, Axe 2 Psychodiagnostique,  Axe 3 Technique et Axe 5 Clinique

}

9:00 – 9:30

Sainte-Anne

Présentation

Par Alessandra Zambelli, Chairman et Responsable Formation

Accueil et présentation

Accueil des élèves et des participants pour cette journée de rentrée de la 3ème année de formation . Madame Zambelli présente l’Institut Alfred Adler de Paris et la Formation Triennale de Psychanalyste Adlérien.

}

09:30 – 10:00

Sainte-Anne

Flash Formation

Par Morgane Pidoux, Responsable de la Revue

Le corps diminué

“Le corps diminué : neurophysiologie de la vieillesse”

}

10:00 – 11:30

Sainte-Anne

Première Session

Dr Simona Spada, Médecin Psychiatre

Le changement physiologique corporel et sa perception par le sujet âgé

La présentation d’un cas clinique de mélancolie de la personne âgée nous permet d’aborder par la pratique la dépression du sujet vieillissant selon une lecture psychiatrique dans le cadre global du paradigme biopsychosocial adlérien.

}

11:45 – 13:00

Sainte-Anne

Deuxième Session

Pr Simona Fassina, Psychologue, Psychothérapeute Adlérienne, Formateur, Superviseur

Analyse adlérienne de la demande thérapeutique de la personne âgée

« En application de l’écoute du « jargon des organes » chère à Adler, nous verrons comment le médecin doit savoir être attentif aux langage des corps diminués, des esprits rigidifiés, de l’environnement culturel et social pour apporter au patient une réponse pertinente et globale. »

}

14:45 – 16:15

Sainte-Anne

Troisième Session

Pr Jacquy Chemouni, Psychologue, Psychanalyste, Professeur de Psychologie Clinique

La fonction maternante du médecin généraliste

Qu’est ce qu’une mère? Qu’est ce qu’une fonction maternante ? Une telle fonction est-elle appropriée à la pratique médicale chez le généraliste ? Dans quel cadre ? Dans quel but ? Nous verrons là une application concrète de la théorie de l’attachement et de la confiance qu’elle implique.

}

16:30 – 17:45

Sainte-Anne

Quatrième Session

Enrica Cavalli, Psychologue, Psychothérapeute en psychologie individuelle

Le rôle des parents dans la construction du Soi-Style de Vie

Fragilités et ressources parentales dans le cadre de la psychothérapie de l’enfant.

Téléchargez le programme complet

Jour 2 – Dimanche 15 Septembre – Atelier présentiel ou streaming vidéo

Session réservée aux élèves inscrits – Traduction et Accompagnement pédagogique Pr Alessandra Zambelli

Formation : Axe 2 (Psychodiagnostique) – Axe 3 (Technique) – Axe 5 (Clinique)

}

09:00 – 11:15

Sainte-Anne

Première Session

Par Pr Simona FASSINA

Classe active

Classe active sur le cadre thérapeutique de la psychothérapie adlérienne face aux exigences et aux symptômes de la personne vieillissante.

}

11:45 – 14:00

Sainte-Anne

Deuxième Session

Par Enrica CAVALLI

Etude de cas clinique

L’accompagnement de la mère face à son bébé. La structuration du parcours thérapeutique.

Inscrivez-vous!

Pour vous inscrire et assister à la journée du 14 Septembre 2019. Pour profiter de toutes nos activités. Pour vous former à la psychanalyse adlérienne. Pour soutenir la recherche. Pour collaborer. Adhérez à l’Institut !

Contactez l'Institut

6 + 15 =

Week-end 15-16-Juin 2019

Week-end 15-16-Juin 2019

Samedi 15 & Dimanche 16 Juin 2019

Formation Psychanalyste FOAD (Formation Ouverte & à Distance)

1ère Session, Année 3

Samedi 15 Juin 2019 :

Journée inaugurale et de lien, cours ouvert au public.

Dépression, le mal du siècle

Cette journée inaugure la nouvelle et troisième année de la Formation triennale pour psychanalyste adlérien de l’Institut Alfred Adler de Paris, en même temps qu’elle renouvelle le lien à son propre territoire, à sa ville et à sa communauté.

La dépression est l’une des causes les plus répandues de morts prématurées, d’incapacité au travail et de ressources médicales mobilisées, ceci dans le monde entier. On la rencontre par ailleurs également chez les enfants et de plus en plus parmi les adolescents. Lors de cette journée, nous abordons son étude à travers le prisme du paradigme bio-psycho-social adlérien.

Accès : Sessions ouvertes à tous les adhérents IAAP
Horaires : de 09:00 à 18:00
Adresse : Salle F (Pavillon de l’Horloge) de l’Hôpital Sainte-Anne, 1 Bis rue Cabanis, 75014 Paris
Accès : Sessions filmées réservées aux élèves inscrits (présentiel et/ou streaming)
Horaires : de 09:00 à 14:00
Adresse : Salle F, Pavillon de l’Horloge, Hôpital Sainte-Anne, 14 rue Cabanis, 75014 Paris

La dépression, de la défense au style de vie

Au vu de la consommation d’antidépresseurs, la dépression concernerait 19% de la population française. Elle est désormais perçue comme une maladie fréquente et sérieuse qui n’épargne pas les enfants, place les adolescents en première ligne et impacte autant l’individu que les organisations, jusqu’à les handicaper lourdement dans leur fonctionnement vital et social.

Nous avons choisi d’aborder ce sujet autant familier que mystérieux, par le dialogue interdisciplinaire et international, en présentant comment la perspective fictionnelle et téléologique adlérienne peut expliquer cette souffrance par sa dynamique duale, en la positionnant entre le sentiment d’infériorité avec sa volonté de puissance résiliente autant que dérivative, et le sentiment d’appartenance avec sa capacité de rééquilibration et de complétude.

Le module Flash-Formation « Le corps vidé : neurophysiologie de la dépression » de Morgane Pidoux décrira la dépression comme l’expression d’un déséquilibre chimique au coeur du système cérébral en lien avec nos affects, pour nous préparer en légèreté au dialogue avec les neurosciences affectives (Panksepp et Northoff).

Hervé Etienne introduira la perspective socio-psychologique de la dépression, en relevant l’accélération sociale du monde de la modernité (Hartmut Rosa) et son organisation comme éléments de l’étiopathologie, qui s’expriment du « burnout » au « bore-out », versions modernes de la dépression, qui s’apparenteraient plutôt au stress post-traumatique en regard de la perte de sens et de la culpabilité qu’elles engendrent.
Mais la société est-elle prête à reconnaître le trauma, ce choc occasionné par le système lui-même, dans sa quête sans fin de supériorité?

A partir de la référence au Psychodynamic Diagnostic Manuel-2 (PDM-2, en cours de traduction en français ) et aux Adlerian Psychodynamic Psychotherapies (APPs) d’Andrea Ferrero (l’Harmattan, 2014), nous parlerons de l’aspect psychodiagnostique et des implications psychothérapeutiques de la dépression avec Barbara Simonelli, en lien avec les troubles de la personnalité narcissique et dépendante;

Chiara Maria Mazzarino, nous présentera ensuite les aspects spécifiques de la dépression à l’adolescence.

Alessandra Zambelli, chairman et directrice des formations IAAP, clôturera la journée en abordant le paradigme adlérien de l’infériorité, « l’Anima et le Minus » par les perspectives philosophique (Hans Vaihinger), éthologique (Frans de Waal) et clinique (Alfred Adler – Onno van der Hart), afin de souligner les métamorphoses défensives dévitalisantes face au sentiment d’infériorité, notamment lorsqu’il se trouve lié à un environnement relationnel structurellement déstabilisant, autant dans le passé et le présent que dans la projection vers le futur, ces trois dimensions formant la véritable matière psychique.

Jour 1 – Samedi 15 Juin – Journée Inaugurale et de Lien

Session ouverte aux élèves et aux adhérents IAAP

Formation I Axe Théorique, II Axe Psychodiagnostique,  Axe III Technique et Axe V Clinique

}

9:00 – 9:30

Sainte-Anne

Présentation

Par Alessandra Zambelli, Chairman et Responsable Formation

Accueil et présentation

Accueil des élèves et des participants pour cette journée inaugurale de la 3ème année de formation . Madame Zambelli présente l’Institut Alfred Adler de Paris et la Formation Triennale de Psychanalyste Adlérien.

}

09:30 – 10:00

Sainte-Anne

Flash Formation

Par Morgane Pidoux, Responsable de la Revue

Le corps vidé

“Le corps vidé : neurophysiologie de la dépression”

}

10:00 – 11:30

Sainte-Anne

Première Session

Hervé Etienne, Psychanalyste Existentiel, Sociologue, Superviseur, Formateur, Conférencier

Une perspective socio-psychologique de la dépression

La perspective socio-psychologique de la dépression, relève l’accélération sociale du monde de la modernité et son
organisation comme éléments de l’étiopathologie. Le « burnout » et le « bore-out », expressions modernes de la dépression, s’apparenteraient plutôt au stress post-traumatique en regard de la perte de sens et de la culpabilité qu’elles
engendrent.

}

11:45 – 13:00

Sainte-Anne

Deuxième Session

Pr Barbara Simonelli, Psychologue, Psychothérapeute Adlérienne, Formateur, Superviseur

Narcissisme, dépendance et dépression

« L’aspect psychodiagnostique et les implications psychothérapeutiques psychodynamiques de la dépression, en lien avec les troubles de la personnalité narcissique et dépendante, »

}

14:45 – 16:15

Sainte-Anne

Troisième Session

Chiara Maria Mazzarino (PhD), Psychologue, Psychothérapeute Adlérienne

La dépression à l’adolescence

Comportements antisociaux, somatisations, les symptômes fluctuants et parfois trompeurs de la dépression chez les adolescents sont souvent confondus avec les traits « normaux » de la crise d’adolescence, alors qu’une prise en charge psychothérapeutique s’avère particulièrement bénéfique pour ces personnalités encore en formation.

}

16:30 – 17:45

Sainte-Anne

Quatrième Session

Alessandra Zambelli (PhD), Philosophe, Psychologue, Psychothérapeute, Psychanalyste

« L’anima et le minus »

Les métamorphoses des défenses dévitalisantes face au sentiment d’infériorité

Téléchargez le programme complet

Jour 2 – Dimanche 16 Juin – Atelier présentiel ou streaming vidéo

Session réservée aux élèves inscrits

Formation : Axe 2 (Psychodiagnostique) – Axe 3 (Technique) – Axe 5 (Clinique)

}

09:00 – 11:15

Sainte-Anne

Première Session

Par Chiara Mazzarino (PhD)

Atelier pratique

Psychose et transgénérationnel dans les triangulations maladives. Approche adlérienne psychodiagnostique et psychothérapeutique.

}

11:45 – 14:00

Sainte-Anne

Deuxième Session

Par Pr Barbara Simonelli

Etude de cas cliniques

Etude de cas clinique, borderline vs psychotique.

Inscrivez-vous!

Pour vous inscrire et assister à la journée du 15 Juin 2019. Pour profiter de toutes nos activités. Pour vous former à la psychanalyse adlérienne. Pour soutenir la recherche. Pour collaborer. Adhérez à l’Institut !

Contactez l'Institut

11 + 2 =

Week-end 16-17 Mars 2019

Week-end 16-17 Mars 2019

Samedi 16 & Dimanche 17 Mars 2019

Formation Psychanalyste FOAD (Formation Ouverte et à Distance)

6ème Session, Année 2

Samedi 16 Mars :

Journée Scientifique Interdisciplinaire, cours ouvert au public.

La violence, ses formes multiples et déguisements contemporains

Dans « La pulsion d’agression dans la vie et dans la névrose » paru en 1908, Adler conçoit que l’organisme est capable de compenser ses conditions d’infériorité et d’atteindre un niveau de sécurité et de survivance suffisante, grâce à l’intervention de la pulsion d’agression.

Accès : Sessions ouvertes à tous les adhérents IAAP
Horaires : de 09:00 à 18:00
Adresse : Salle F (Pavillon de l’Horloge) de l’Hôpital Sainte-Anne, 1 Bis rue Cabanis, 75014 Paris
Accès : Sessions filmées réservées aux élèves inscrits (présentiel et/ou streaming)
Horaires : de 09:00 à 14:00
Adresse : Salle F, Pavillon de l’Horloge, Hôpital Sainte-Anne, 14 rue Cabanis, 75014 Paris

Violence, agressivité et pulsion d’agression

D’origine latine, le mot « agressivité » a pour étymologie « adgredi » ou « ad-gressere » signifiant aller vers, marcher. Dès 1908 dans l’écrit «La pulsion d’agression dans la vie et dans la névrose», Adler se démarque de Freud en considérant ce qu’il nomme la « pulsion d’agression » comme une réponse dynamique que l’individu apporte aux sollicitations du milieu et aux contraintes intérieures organiques, émotionnelles et affectives, plutôt que comme un instinct impulsif autonome. Adler décrit tout d’abord la pulsion d’agression depuis chaque organe comme leur capacité à une certaine autonomie « pulsionnelle » de compensation; tout en soulignant la nécessaire capacité « pulsionnelle » de coopérer entre eux. Le corps se gère, en effet, grâce à sa capacité de coopération coordonnée, repérable en particulier dans le mécanisme de la compensation, tel que décrit en 1907 dans “La compensation psychique de l’état d’infériorité des organes”.
Adler fait le distinguo entre les pulsions primaires tendant à répondre aux besoins organiques sensoriels et une pulsion supérieure agressive qui dynamise les pulsions des organes, les faisant confluer jusqu’à former un « entrelacement pulsionnel ». La « pulsion d’agression » est cette attitude offensive par rapport aux tâches qui se présentent à l’individu.

Selon Adler les pulsions émergent au niveau conscient soit directement, soit en étant transformées, soit elles sont complètement inhibées par les exigences extérieures (modulées par le Gemeinschaftsgefühl, sentiment d’appartenance et/ou sentiment social) ou le conflit avec une autre pulsion. La dynamique unificatrice de la pulsion d’agression nourrit une «superstructure psychique» capable de gérer le comportement global de la personne, dans un «entrelacement ou croisement [Verschränkung]) pulsionnel» réalisé par la psyché qui régule, inhibe, équilibre les pulsions, ou les transforme et les retourne.

Cette force de la pulsion d’agression est le moteur de la compensation de l’infériorité, qui en reste la finalité. C’est une combativité, une énergie offensive orientée vers un but de sauvegarde, voire de puissance ou de supériorité, produisant le plaisir psychosomatique de la compensation du sentiment d’infériorité. On la retrouve au cœur de la créativité de la personne, dans ses mécanismes d’adaptation et de défense. Elle est fortement régulée par le sentiment social, le Gemeinschaftsgefühl (qui est à la base de toute relation avec l’environnement extérieur) qui, produisant une action combinée à la pulsion d’agression, donne lieu à un équilibre plus ou moins harmonieux, berceau de la psyché.

Dès 1908, Adler s’éloigne de l’idée freudienne d’une pulsion sexuelle directrice pour se détacher complètement du paradigme pulsionnel freudien à partir de 1911, s’étant attaché au paradigme fictionnel et téléologique.

Ainsi, la pulsion d’agression évoluera vers les notions de «protestation virile» et de «volonté de puissance», mais Adler considérera toujours l’agressivité comme cette force motrice et vitale qui anime la nécessaire compensation du sentiment d’infériorité, en direction de l’Autre.

Et la violence dans tout ça ? On comprend ainsi qu’elle est fortement liée à l’agressivité. Mais là où l’agressivité – désormais acquise au sens éthologique de Konrad Lorenz (1903-1989) – inspire la puissance qui permet l’affirmation de soi et la rencontre avec l’autre, la violence évoque l’impuissance ou la surpuissance, à savoir des processus relationnels déficients. Physique, verbale, familiale, conjugale, communautaire, sexuelle, psychologique, sociale, institutionnelle, symbolique, la violence est un phénomène complexe et protéiforme. Force hostile qui cherche à détruire l’autre pour se défendre soi-même, ou retournée contre soi-même, elle s’inscrit en dehors des cadres sociaux qui fondent l’appartenance de l’individu et court-circuite la psyché par un passage à l’acte qui prend à ce moment-là plus de sens.

La violence est-elle l’expression d’un dérèglement de l’agressivité ? D’une défaillance des mécanismes d’adaptation et de compensation de l’infériorité ? Est-elle une surcompensation ? Un mécanisme de survie psychique ? L’expression d’un déficit du Gemeinschaftsgefühl ? D’une incapacité à supporter l’ambivalence ? Ou tout ça à la fois ? Nous verrons, à travers les différentes interventions de la journée, les dynamiques qui sous-tendent ce phénomène aux multiples formes d’expression et aux manifestations parfois visibles ou invisibles.

Jour 1 – Samedi 16 Mars – Journée Scientifique Interdisciplinaire

Session ouverte aux élèves et aux adhérents IAAP

Formation I Axe Théorique, II Axe Psychodiagnostique,  et Axe V Clinique

}

9:00 – 9:30

Sainte-Anne

Présentation

Par Alessandra Zambelli, Responsable Formation

Accueil et présentation

Accueil des élèves et des participants pour cette journée très spéciale . Madame Zambelli présente l’Institut Alfred Adler de Paris et la Formation Triennale de Psychanalyste Adlérien.

}

09:30 – 10:30

Sainte-Anne

1ère Session

Par le Pr Filippo Rutto

Les dynamiques sociales de la violence

Sociale et collective ou individuelle et intime, la violence traverse les sociétés depuis l’aube des temps de l’humanité, commun sujet de recherche qui inquiète et fascine tout à la fois. Le Pr Filippo Rutto abordera pour nous les ressorts culturels et sociaux de la violence à travers le prisme du Gemeinschaftsgefühl et du paradigme social adlérien.

}

10:30 – 13:00

Sainte-Anne

2ème Session

Par le Pr. Barbara SIMONELLI et le Pr. Simona FASSINA : la violence contre les femmes

La violence contre les femmes

« La victime. Le persécuteur. Les dépendances affectives » : La violence conjugale plutôt que l’angoisse de l’abandon ?

}

14:00 – 16:00

Sainte-Anne

3ème Session

Dr. Jean-Louis AILLON et Elena DAL SANTO

Les nouvelles formes d'agentivité (agency) à l'adolescence

Etude d’un lien possible entre le phénomène des NEET (ni étudiant, ni employé, ni stagiaire) et le terrorisme.

}

16:30 – 17:30

Sainte-Anne

4ème Session

Par Virginie MEGGLE

La violence indicible

L’abus de pouvoir entre infériorité et supériorité

}

17:30 - 18:00

Sainte-Anne

Clôture de la Journée

Par Alessandra ZAMBELLI

Final et Clôture de la Journée

Présentation des prochaines sessions de formation ouvertes au public, dans le cadre du programme de la Formation Triennale de Psychanalyste Adlérien par la Directrice des Formations.

Téléchargez le programme complet

Jour 2 – Dimanche 17 Mars – Atelier présentiel ou streaming vidéo

Session réservée aux élèves inscrits

Formation Axe 2 Psychodiagnostique,  Axe 3 Technique et Axe 5 Clinique

}

09:00 – 11:00

Sainte-Anne

1er Atelier

Par le Pr. Simona FASSINA

Etude de cas clinique

Présentation et analyse à partir du cas concret d’un patient (anonyme).

}

11:00 - 13:00

Sainte-Anne

2ème Atelier

Par le Dr Jean-Louis AILLON

Etude de cas clinique

Présentation et analyse à partir du cas concret d’un patient (anonyme).

}

14:00 - 16:00

Sainte-Anne

3ème Atelier

Par le Pr Filippo RUTTO

Etude de cas clinique

Présentation et analyse à partir du cas concret d’un patient (anonyme).

}

16:00 - 18:00

Sainte-Anne

4ème Atelier

Par le Pr Barbara SIMONELLI

Etude de cas clinique

Présentation et analyse à partir du cas concret d’un patient (anonyme).

}

18:00

Sainte-Anne

Clôture

Par le Pr Alessandra ZAMBELLI

Clôture de la 2ème Année de Formation

Clôture de la 2ème Année de Formation. Annonce du week-end de révision.

Inscrivez-vous!

Pour vous inscrire et assister à la journée du 16 Mars 2019. Pour profiter de toutes nos activités. Pour vous former à la psychanalyse adlérienne. Pour soutenir la recherche. Pour collaborer. Adhérez à l’Institut !

Contactez l'Institut

7 + 5 =

Week-end 10-11 Novembre 2018

Week-end 10-11 Novembre 2018

Samedi 10 & Dimanche 11 Novembre 2018

Formation Psychanalyste FOAD (Formation Ouverte & à Distance)

4ème Session, Année 2

Samedi 10 Novembre :

Journée Scientifique Interdisciplinaire, cours ouvert au public.

Jeu & Ludique, du virtuel au social

Nous aborderons cette journée avec la perspective de différencier jeu et ludique pour comprendre comment la dimension ludique est une énergie essentielle au pouvoir créateur, et comment le nouveau paradigme du virtuel redéfinit les représentations symboliques et la participation de l’imaginaire fictionnel à la
construction de la réalité.

Accès : Sessions ouvertes à tous les adhérents IAAP
Horaires : de 09:00 à 18:00
Adresse : Salle F (Pavillon de l’Horloge) de l’Hôpital Sainte-Anne, 1 Bis rue Cabanis, 75014 Paris
Accès : Sessions filmées réservées aux élèves inscrits (présentiel et/ou streaming)
Horaires : de 09:00 à 14:00
Adresse : Salle F, Pavillon de l’Horloge, Hôpital Sainte-Anne, 14 rue Cabanis, 75014 Paris

Jeu & Ludique : une exploitation de la violence symbolique du monde virtuel au monde social ? Ou vice-versa ?

Du défi phylogénétique de l’homme face à l’infosphère et à l’anthropocène, au combat ontogénétique dans le relationnel quotidien.

La trame virtuelle de la perception, le système fictionnel et téléologique du psychisme, le monde virtuel géopolitique :
Quel cadre ontologique pour l’existence corporelle de l’homme ?
Quel impact socio-économique sur le psychisme ?

Quel est le rôle du psychothérapeute et de sa discipline dans ce monde en vertigineux changement ?
Quelle culture pour une sauvegarde du symbolique psychique face au virtuel consumériste social?
Quelle protection pour que l’homme ne soit pas diminué par les passions tristes?

réalité virtuelle

Lorsqu’en 1985, Jaron Lanier emploie le terme oxymore de «réalité virtuelle» pour désigner la nouvelle technologie informatique qui permet la simulation de l’expérience physique, cognitive et sensorielle d’un environnement généré par des logiciels, le monde du virtuel, numérique et immatériel, n’était pas encore devenu ce qu’il est aujourd’hui : un mode de fonctionnement et d’organisation du monde, ancré dans la réalité quotidienne.
Prenons le smartphone, notre objet préféré, devenu à la place de notre cher doudou, l’objet fétiche puissant qui s’est substitué à «l’objet transitionnel». Il ne «transitionne» plus, il reste allumé en permanence et vit de lui-même. Il est là pour rester, s’infiltrer, s’imposer. A l’époque de la TV, on avait encore le choix, mais notre monde est désormais organisé dans cet espace parallèle virtuel ; qui ne l’est donc plus, si l’on fait référence au sens étymologique médiéval de virtuel, dérivé de virtus, qui signifie force, faculté,

une qualité intérieure pas nécessairement exprimée, celle qu’Aristote conceptualisait par le dunaton pour désigner l’être en puissance, animé par cette dunamis susceptible de se mettre en mouvement, de s’exprimer pour devenir à un moment précis «puissance en acte».

Le concret du virtuel peut-il donc être un avantage ? Dans ce cas, qu’est ce qui le rend si dangereux ? Il semble que ce soit son alliance avec cette autre importante dimension qui le constitue : le symbolique, et ses représentations entre imaginaire fictionnel et réalité sociétale.
Ce monde virtuel apparaît plein de confusions : une appli qui me permet d’acheter rapidement mon billet de train sans me déplacer à la gare parait pratique et ancrée dans le réel, mais celle qui me permet de poster des photos privées, sans prendre conscience que je partage mon intimité avec des inconnus à l’autre bout de la planète et sans garder le pouvoir sur leur utilisation ou leur suppression ultérieures, qu’en est-il ? Quelles conséquences pour mon psychisme ? Ce n’est plus du virtuel, mais bien de l’actuel, du concret, qui ne prend pas le sens du vrai réel. Mon smartphone, «objet du virtuel», est bien un «robot-gate» sur le symbolique, mais un symbolique prisonnier du virtuel, lui-même prisonnier de l’actuel. Quelle confusion !

Que sont en fait le symbolique et le virtuel ? Sont-ils forgés de la même chair ?
Nous enquêterons, décrirons, analyserons ce labyrinthe autant pragmatique qu’incorporel, à travers différents prismes :
. Les prismes philosophique et psychologique pour poser les points cardinaux de notre boussole qui nous aidera à maintenir la direction où la vision s’offusquera.
. Les prismes clinique et psychothérapeutique pour vérifier les hypothèses sur l’impact de ce nouveau monde sur le psychisme en évolution, tout particulièrement celui des adolescents et sa problématique identitaire centrale.

. Le prisme sociologique pour découvrir ce qui déjà se pervertit dans l’espace politique : la communication et les relations interpersonnelles dans la gestion du pouvoir.
. Le prisme technique pour dénicher l’algorithme qui transforme le virtuel en actuel, où l’outil technologique s’installe non plus comme «media», intermédiaire entre soi et l’autre, mais peut s’enraciner sous une forme addictive en lieu et place de l’expérience relationnelle.
. Le prisme du paradigme adlérien qui cherche à comprendre la souffrance humaine à partir de l’hypothèse d’un inconscient structuré entre le pôle du sentiment d’infériorité et le pôle du sentiment d’appartenance, à partir d’une chair fictionnelle et téléologique où le pouvoir créateur a statut de dunaton mais l’exigence et la responsabilité de sa dunamis.
La perspective de cette Journée de différencier Jeu et Ludique, défiant le sens étymologique et en consonance avec l’histoire de sa praxis, indique une voie de sortie de cette confusion par la récupération perceptive et la revalorisation ontologique d’une dimension intersubjective fondamentale, s’appuyant sur le paradigme bio-psycho-social adlérien.

Nous l’aborderons aussi depuis la vision du phénoménologue Eugen Fink qui donne à cette liberté le statut d’essence de la vie : la nécessité pour l’homme de s’exercer à l’existence, de ne pas se laisser fixer rigidement dans un but final, d’ouvrir son dunaton à sa dunamis, jamais achevée, dans un moment présent où il peut vivre l’actuel et le potentiel avec la dimension ludique du «comme si».
Finalement perdre cette dimension, expression d’une exigence fondamentale, signifie augmenter la souffrance de l’être humain par la perte du plaisir essentiel, par la perte de l’énergie associée à l’intégration de son esprit à son corps et son milieu.

Jour 1 – Samedi 10 Novembre – Journée Scientifique Interdisciplinaire

Session ouverte aux élèves et aux adhérents IAAP

Formation I Axe Théorique, Axe II Psychodiagnostique et Axe V Clinique

}

9:00 – 9:30

Sainte-Anne

Présentation

Par Alessandra Zambelli, Responsable Formation

Accueil et présentation

Accueil des élèves et des participants. Madame Zambelli présente l’Institut Alfred Adler de Paris, la thématique de cette journée scientifique et la Formation Triennale de Psychanalyste Adlérien.

}

09:30 – 10:00

Sainte-Anne

Flash Formation

Par Morgane Pidoux, Responsable de la Revue

Le cerveau, un organe ludique

Le monde réel nous envoie chaque secondes des milliers d’informations de distance, d’espace, de sons, de volumes, de vitesse, de pression et de positions que le cerveau intègre naturellement, qu’en est-il lorsque le virtuel envahit notre réalité quotidienne ?

}

10:00 – 11:30

Sainte-Anne

Première Session

Alessandra Zambelli, Philosophe, Psychothérapeute, Psychanalyste, Responsable Formation IAAP

La perte du ludique dans notre vie contemporaine

« La perte du ludique dans notre vie contemporaine ». Une analyse philosophique et clinique de la dimension ludique dans la fonction symbolique et son adaptation évolutive à la vie technologique et virtuelle.

}

11:45 – 13:00

Sainte-Anne

Deuxième Session

Pr Filippo Rutto, Psychologue, Maître de conférences à l’Université de Turin

Le virtuel et les ados

« Dépendance aux réseaux sociaux et aux relations virtuelles à l’adolescence. Pour cette génération, l’impact est décisif ».

}

14:45 – 16:15

Sainte-Anne

Troisième Session

Hervé Etienne, Psychanalyste Existentiel, Sociologue, Superviseur, Formateur, Conférencier

Espace potentiel et jeu social

« Espace potentiel et jeu social. Comment la confusion s’installe »

}

16:30 – 17:45

Sainte-Anne

Quatrième Session

Basile Cossade, Psychanalyste

"Identité et virtuel"

“ »Identité et Virtuel. Sexualité et Rapport à l’Autre par l’univers virtuel”. L’outil technologique n’est plus seulement media, moyen de transmission entre soi et l’autre, mais vient se substituer à l’expérience de l’autre.

Téléchargez le programme complet

Jour 2 – Dimanche 11 Novembre – Atelier présentiel ou streaming vidéo

Session réservée aux élèves inscrits

Formation Axe II Psychodiagnostique, Axe III Technique et Axe V Clinique

}

09:00 – 11:15

Sainte-Anne

Première Session

Par Barbara Simonelli

Atelier pratique

Le cadre thérapeutique de la psychothérapie adlérienne

}

11:45 – 14:00

Sainte-Anne

Deuxième Session

Par Pr Filippo Rutto

Etude de cas cliniques

Cas cliniques : structuration du parcours psychothérapeutique (suivant le même schéma que celui précédemment proposé par la collègue pour l’analyse de cas clinique).

Inscrivez-vous!

Pour vous inscrire et assister à la journée du 10 Novembre 2018. Pour profiter de toutes nos activités. Pour vous former à la psychanalyse adlérienne. Pour soutenir la recherche. Pour collaborer. Adhérez à l’Institut !

Contactez l'Institut

10 + 6 =