Week-end des 20 et 21 Mars 2021

Week-end des 20 et 21 Mars 2021

Samedi 20 et Dimanche 21 Mars 2021

Formation Psychanalyste FOAD (Formation Ouverte & à Distance)

Promo 2, Année 1

z

En visioconférence

En respect du principe de précaution concernant la transmission du Covid-19, la journée se déroulera en ligne via Zoom et nos intervenants feront leur intervention en visioconférence depuis Turin. L’animation des échanges et débats ainsi que les traductions simultanées seront assurées par Mme Alessandra ZAMBELLI, Directrice de l’Institut.

Samedi 20 Mars 2021 :

Journée Scientifique Interdisciplinaire, cours ouvert à tous nos adhérents.

Psychoéducation et thérapies adlériennes

Au service des enfants, ados, enseignants et familles

Le passage de l’enfance à l’adolescence est une période de défis et de changements importants. Le développement de la personne dans le domaine physique, mais aussi cognitif, psychologique et social, impacte grandement sa relation avec les autres en famille et en société.
Tous ces changements, souvent accompagnés d’incertitude et de stress, s’ajoutent aux événements de vie (deuil, divorce, maltraitance, difficultés d’apprentissage, harcèlement…) pour créer des difficultés d’adaptation qui vont parfois jusqu’à atteindre durablement la santé mentale des jeunes, et c’est effectivement à l’adolescence que l’on constate le plus souvent l’apparition de nombreux troubles psychiatriques.

La Psychologie Individuelle apporte des réponses efficaces en psychoéducation et en thérapie.
Nous parlerons des problématiques de cet âge (notamment harcèlement scolaire et cyberharcèlement) et des solutions proposées par la psychothérapie adlérienne.

journée scientifique

En visioconférence Zoom, accès via le lien reçu par mail

Horaires : de 09:00 à 18:00
Sessions ouvertes à tous les adhérents IAAP.

Accès : Sessions réservées aux élèves inscrits
Horaires : de 09:00 à 14:00
En ligne Via Zoom à l’ai de lien reçu par mail

Enfants & adolescents : les perspectives de la psychologie individuelle.

Selon Adler, chaque personne est un être humain unique qui a son propre esprit,ainsi que des sentiments, des besoins, des valeurs et des projets d’avenir qui lui sont personnels. Chacun crée son propre style de vie, qu’Adler caractérise comme le socle qui définit la personnalité.
Nous développons nos croyances, nos valeurs et nos stratégies de résolution de problèmes, nous gérons et compensons notre sentiment d’infériorité, selon un style de vie particulier, qui est celui que nous avons élaboré à partir des expériences subjectives déjà vécues et intégrées.

Cependant, notre potentiel inné de créativité et notre style de vie sont également liés à ce qu’Adler nomme « Gemeinschaftsgefühl », c’est-à-dire l’intérêt social, le sentiment d’appartenance. C’est pour Adler un potentiel universel,interrelationnel, interculturel, inné et naturel de chaque être humain, qui doi têtre cultivé et développé consciemment tout au long de la vie.
Adler nous explique que ce sentiment contribue prioritairement à la compensation de l’infériorité et est la pierre angulaire de la santé mentale car il exprime la capacité à la réalisation d’une vie sociale harmonieuse.

En regard de la relation à l’autre établie dans la prime enfance (selon la théorie de l’attachement et/ou selon le modèle parental), le sentiment social et d’appartenance peut-être nourri ou déconstruit. Dans tous les cas, son niveau acquis dans la cellule familiale d’origine orientera les choix que fera l’adolescent pour atteindre son ambition d’autonomie et d’égalité de statut avec les adultes de son entourage. Selon son interprétation, ses choix seront positifs ou négatifs, conformistes ou contestataires,égocentrés ou collaboratifs, coopératifs ou belliqueux.

Réussir la transition entre le monde de la petite enfance et celui de l’adulte implique de trouver une place d’appartenance et d’importance dans un monde social complexe, en passant du petit groupe familial à celui de l’école, puis à la société toute entière. Cela met à l’épreuve de la confrontation avec le monde extérieur à la fois notre style de vie et notre sentiment d’appartenance.

On comprend ainsi combien dans un monde qui privilégie l’individualisme et valorise la compétition plutôt que la coopération, il est difficile pour les jeunes, les parents et également les enseignants, de se reconnecter ensemble au sentiment d’appartenance, de confronter leurs propres styles de vie et de comprendre le sens des compétences,capacités et préjugés acquis jusqu’ici par l’enfant pour affronter l’âge adulte, le rôle social et la citoyenneté.

Avec Christelle Schläpfer, psychopédagogue, conseillère adlérienne et formatrice, nous développerons le concept adlérien du sentiment d’appartenance, qui est le pivot de l’accompagnement adlérien. Elle nous parlera de la crise du système scolaire, envahi par les nouveaux modes technologiques et la compétition sociale.
Elle mettra l’accent sur les comportements comme le harcèlement et sa version digitale, le cyber-harcèlement, devenu un fléau de société qui a augmenté de manière exponentielle depuis l’épidémie de Covid et les périodes de confinement.
Elle abordera en détail les interventions psychoéducatives et les outils psychopédagogiques concrets à disposition des éducateurs et enseignants pour comprendre le comportement individuel de l’élève dans une perspective de contexte social au-delà du seul contexte de l’apprentissage.

Enrica Cavalli, Psychologue, Psychothérapeute adlérienne, nous présentera le psychothérapeute adlérien qui travaille dans le milieu scolaire et les particularités de sa profession. Nous étudierons comment, dans un cadre théorique biopsychosocial et avec un modèle en réseau, le praticien adlérien peut se mettre en interface, pour reconnaître et interagir avec l’enfant ou l’adolescent adressé par le service de psychologie scolaire et,si disponibles, avec les adultes référents.

Nous aborderons ensuite les outils techniques du praticien en psychologie individuelle,basés sur l’analyse et la valorisation des ressources internes et externes de l’étudiant qui peuvent l’encourager et l’aider à faire face à une période critique, en soulignant comment il peut les utiliser pour contribuer à une expérience relationnelle positive qui permettra de surmonter les difficultés, sans que celles-ci ne deviennent des nœuds d’achoppement potentiellement irrésolus et donc dangereux pour la croissance.

Il sera également question de la capacité du psychothérapeute adlérien à capter les besoins divers et spécifiques qui ne trouvent pas un cadre adéquat ou exhaustif dans le service de psychologie scolaire, jouant ainsi le rôle de passerelle vers les lieux de soins mieux adaptés aux traitements parfois nécessaires.

La présentation de Chiara Mazzarino, Psychologue, Psychothérapeute, Psychanalyste adlérienne, portera sur la période spécifique de l’adolescence. Elle nous expliquera la vision adlérienne de cet âge charnière qui voit se réactiver l’infériorité alors que sont remis en question les moyens choisis par l’enfant pour la compenser, au moment où il doit se lancer et trouver sa place dans le monde des adultes. On verra également que l’appartenance à l’adolescence n’est pas ce mimétisme social dans lequel ils s’oublient parfois, ni la soumission à la mode ou l’exigence du plus grand nombre, mais bien le sentiment du potentiel qu’ils ont, comme l’ont aussi les autres, de contribuer pleinement au groupe et à la société.

PROGRAMME

Jour 1 – Samedi 20 Mars – Journée Scientifique Interdisciplinaire

Session ouverte aux élèves et aux adhérents IAAP

Formation Axe 1 Théorique, Axe 2 Psychodiagnostique,  Axe 3 Technique et Axe 5 Clinique

}

9:00 – 9:15

Via Zoom

Présentation

Par Alessandra Zambelli, Chairman et Responsable Formation

Accueil et présentation

Accueil des élèves et des participants pour cette journée ouverte aux adhérents . Madame Zambelli présente l’Institut Alfred Adler de Paris et la Formation Triennale de Psychanalyste Adlérien.

}

09:15 – 12:30

Via Zoom

Première Session

Christelle SCHLAPFER-STAMMBACH

“Le sentiment d'appartenance, pivot de l'accompagnement adlérien”.

Les outils psychopédagogiques concrets pour leur implémentation à l’école, entre développement de l’enfant et de l’ado, encadrement et familles.

}

14:00 - 16:00

Via Zoom

Deuxième Session

Enrica CAVALLI

"Le psychologue adlérien à l’école"

Les repères adlériens biopsychosociaux pour reconnaitre et interagir avec l’Enfant difficile.

}

16:30 - 17:50

Via ZOOM

Troisième Session

Chiara MAZZARINO

"La personnalité à l’adolescence : perspective adlérienne"

Ce qui semble et ce qui se cache. Lecture adlérienne d’un âge et d’une relation.

Téléchargez le programme complet

Jour 2 – Dimanche 21 Mars – Atelier en visioconférence

Session réservée aux élèves inscrits – Traduction et Accompagnement pédagogique PhD Alessandra Zambelli

Formation : Axe 2 (Psychodiagnostique) – Axe 3 (Technique) – Axe 5 (Clinique)

}

09:00 – 14:00

Via Zoom

Etudiants Promo 2 + étudiants Promo 1 volontaires pour révision

Par Barbara SIMONELLI et Alessandra ZAMBELLI

Le Manuel Diagnostique Psychodynamique PDM-2 (Suite)

Sa logique et sa structure en 3 axes, complément ou alternative au DSM 5, en synchronisation avec le paradigme adlérien. On travaillera sur la comparaison des 3 axes qui structurent la Section Adultes, ainsi que les sections Enfants (Children).

    Les 3 Axes considèrent ces trois dimensions :

  • Dimension I : Configurations et troubles de la personnalité Axe P et Axe PC
  • Dimension II : Fonctionnement Mental Axe M et Axe MC
  • Dimension III : Symptômes manifestes et problèmes Axe S et Axe SC
  • La présentation s’appuiera sur la présentation de cas cliniques et des exercices pratiques progressifs.

Inscrivez-vous!

Pour vous inscrire et assister à la journée du 20 Mars 2021. Pour profiter de toutes nos activités. Pour vous former à la psychanalyse adlérienne. Pour soutenir la recherche. Pour collaborer. Adhérez à l’Institut !

Contactez l'Institut

5 + 3 =