L’institut alfred adler vous propose
un parcours de résilience
en temps de pandémie

Le contexte de pandémie peut être douloureux, et les émotions fortes difficiles à gérer.
L’Institut vous propose un parcours à suivre pour apprendre à apaiser l’insomnie, la fatigue, la colère, le désespoir ou l’inquiétude, qui peuvent parfois virer à l’anxiété, voire pour certains à l’angoisse.

L’objectif de ce parcours est de nous accompagner pour retrouver le chemin du calme intérieur et la force sécurisante d’une pensée libérée, par la reconnection efficace à soi-même et aux autres.

Cet équilibre retrouvé, il nous sera plus aisé de prendre en compte nos besoins prioritaires et de prendre le temps de nous distraire pour nous ressourcer et mieux affronter les contraintes du confinement ou toute autre source de nos difficultés émotionnelles.

Ce parcours,
qu’est ce que c’est ?

Vous êtes soignant ou aidant, mobilisé en pleine action ou confiné à la maison , seul ou avec vos proches ?
Ce parcours d’accompagnement psychologique a été élaboré par des psychologues, des psychothérapeutes et des psychanalystes de l’Institut Alfred Adler de Paris.
Guidé par la Psychologie Individuelle adlérienne et les techniques de l’EMDR, il vous propose de vous accompagner pour vous aider à puiser du réconfort dans vos propres ressources. Il est configuré en 7 étapes distinctes qui vous sont expliquées dans cette présentation.

Nous vous recommandons fortement de commencer par l’étape 1 « Apaiser l’émotion et stabiliser l’esprit par le biais du corps », ce qui est un pré-requis primordial pour vivre pleinement ce parcours de résilience.

Puisez ensuite dans les ressources résilientes collectives ou individuelles des étapes 2 à 6. Approfondissez vos connaissances et votre prise de conscience pour apaiser vos angoisses. Nourrissez vos connexions à vous-même et aux autres pour reconstruire votre confiance et votre sérénité, avant de profiter pleinement de l’étape 7.

Introduction au parcours d'accompagnement

  • Entre déni et panique, cherchons à trouver la juste attitude pour retrouver le chemin du calme intérieur et d’une pensée libérée.
  • L’apaisement se forme dans l’esprit, mais s’amorce dans le corps et s’enracine dans la connexion à soi et aux autres.

Apaiser l'émotion et stabiliser l'esprit par le biais du corps

  • L’apaisement se forme dans l’esprit, mais s’amorce dans le corps et s’enracine dans la connexion à soi et aux autres.
  • Apprenons à stabiliser nos émotions et l’agitement de nos pensées en réintégrant nos sensations corporelles.

Se renseigner pour comprendre et mieux se défendre

  • Nourrissons notre connaissance du virus pour développer la confiance.
  • Le virus, son origine, sa propagation, ses moyens d’action, ses vulnérabilités.
  • Quel comportement adopter, quelles précautions prendre, où nous documenter ?

S'approprier les mesures collectives pour mieux coopérer

  • Comprenons nos capacités d’adaptation individuelles et collectives, comme le confinement, les mesures-barrière, la distanciation sociale.
  • Connaissons nos droits, nos devoirs, les aides et les ressources mises en place par l’Etat et les collectivités.

S'appuyer sur les capacités collectives d'intervention

  • Comprenons le rôle des services publics d’urgence et de sécurité à notre disposition : la police, les pompiers, l’armée, la sécurité civile, les personnels hospitaliers.
  • Découvrons les services d’aide psychologique et psychiatriques disponibles en confinement.

S'aider de nos ressources créatives pour bien s'organiser

  • Repérons pourquoi le confinement est difficile, seul ou en cohabitation.
  • Mettons en place une nouvelle organisation et de nouvelles habitudes.
  • Déconnectons-nous et cultivons notre espace intérieur.
  • Fixons-nous un but, démarrons un projet.

Rester vigilant face aux informations

  • L’incertitude et la peur sont des terreaux fertiles pour l’imagination et les fausses nouvelles.
  • Manipulations, rumeurs, polémiques stériles, infobésité, théories complotistes… apprenons à prendre la distance nécessaire pour ne pas croire ou relayer tout et n’importe quoi.

Se reconnecter à soi-même, la méthode résiliente

  • Cette dernière étape nous amène à nous relier à nous-mêmes en reconnaissant avec bienveillance notre singularité.
  • Faisons le point de nos besoins réels, de nos ressources personnelles et des valeurs qui nous importent pour nous guider dans nos choix qui sont les bons car ce sont les notres..

LA FIN DU PARCOURS

Vous voici arrivé à la fin de ce parcours de remise en forme psychologique, qui, nous l’espérons, vous a permis d’apprivoiser cet ennemi invisible et de vous approprier les techniques pratiques pour gérer l’anxiété et vous reconnecter efficacement à vous-mêmes.

Nous vous recommandons de revenir souvent sur l’une ou l’autre des étapes de ce parcours pour continuer à apprendre pas à pas, en pratiquant jour après jour les exercices de cohérence cardiaque, d’ancrage, de calin papillon, de lieu sûr et de pleine conscience.

Ces pratiques régulières vous permettront de prendre du recul face aux émotions fortes envahissantes, d’apaiser le jugement et de développer la bienveillance envers soi-même, nécessaire au développement d’une belle confiance en soi pour s’ouvrir ensuite aux autres et faire grandir la coopération et le sentiment d’appartenance.

POUR ALLER PLUS LOIN
Pour prendre contact

Si vous en ressentez le besoin, si l’angoisse de la maladie, la contamination d’un proche, le stress du confinement, les difficultés relationnelles, la pression professionnelle ou le chamboulement de vos projets deviennent trop douloureux et que vous ressentez le besoin de parler à quelqu’un, nous vous informons que l’Institut Alfred Adler de Paris met à votre disposition une Cellule d’Aide Psychologique.

Pin It on Pinterest

Share This
/*------------------------------------------------*/ /*---------[GQ - CUSTOM BLURB HOVER]--------------*/ /*------------------------------------------------*/ @media only screen and (min-width : 767px) { .gq-blurb-hover .et_pb_main_blurb_image { position: relative; overflow: hidden;} .gq-blurb-hover img.et-waypoint { margin-bottom: -5px; -webkit-transition: -webkit-transform 0.3s; transition: transform 0.3s; -webkit-transform: scale(.99); transform: scale(.99);} .gq-blurb-hover img.et-waypoint:hover { -webkit-transform: scale(1.11) rotate(2deg); transform: scale(1.11) rotate(2deg);} }