Intervention Thierry Paulmier – Homo Emoticus

Intervention du 14 Octobre 2017 : Thierry Paulmier

« un modèle anthropologique néo-adlérien pour les sciences humaines »

Politologue, Economiste et Comédien, est titulaire d’un doctorat en science politique de l’Université Paris Est et d’un doctorat en sciences économiques de l’Université Paris II. Il est aussi diplômé de l’American Academy of Dramatic Arts de New York. Ancien fonctionnaire de l’ONU, il travaille aujourd’hui comme consultant international dans le domaine de l’intelligence émotionnelle. Il est expert à l’Association Progrès du Management. Il enseigne notamment à l’EDHEC et à l’ENA.

Fruit de 7 ans de recherche académique en sciences politiques, l’hypothèse de l’homo emoticus propose une grammaire phénoménologique des émotions, visant à apporter un nouvel éclairage sur les rapports humains; elle identifie quatre phénomènes (le danger, l’obstacle, la perfection et le don) activant quatre émotions (la peur, l’envie, l’admiration et la gratitude) qui déterminent quatre états du moi entrainant chacun une ligne directrice du comportement. Ces quatre émotions sonnent comme des sentiments d’infériorité qu’il faut savoir réguler, tant à titre individuel que collectif : le sentiment de vulnérabilité ou d’insécurité (issu de la peur), le sentiment de diminution ou d’impuissance (issu de l’envie), le sentiment d’agrandissement ou de perfectibilité (issu de l’admiration) et le sentiment d’appartenance ou d’adoption (issu de la gratitude). Ces quatre émotions semblent jouer un rôle essentiel pour motiver et fédérer les hommes ou, au contraire, les démotiver et les diviser. Les managers se doivent d’apprendre à en tenir compte.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner

Pin It on Pinterest

Share This