Week-end des 10 & 11 Novembre 2018

Week-end des 10 & 11 Novembre 2018

Samedi 10 & Dimanche 11 Novembre 2018

Formation Psychanalyste FOAD (Formation Ouverte & à Distance)

4ème Session, Année 2

Samedi 10 Novembre :

Journée Scientifique Interdisciplinaire, cours ouvert au public.

Jeu & Ludique, du virtuel au social

Nous aborderons cette journée avec la perspective de différencier jeu et ludique pour comprendre comment la dimension ludique est une énergie essentielle au pouvoir créateur, et comment le nouveau paradigme du virtuel redéfinit les représentations symboliques et la participation de l’imaginaire fictionnel à la
construction de la réalité.

Accès : Sessions ouvertes à tous les adhérents IAAP
Horaires : de 09:00 à 18:00
Adresse : Salle F (Pavillon de l’Horloge) de l’Hôpital Sainte-Anne, 1 Bis rue Cabanis, 75014 Paris

Accès : Sessions filmées réservées aux élèves inscrits (présentiel et/ou streaming)
Horaires : de 09:00 à 14:00
Adresse : Salle F, Pavillon de l’Horloge, Hôpital Sainte-Anne, 14 rue Cabanis, 75014 Paris

Jeu & Ludique : une exploitation de la violence symbolique du monde virtuel au monde social ? Ou vice-versa ?

Du défi phylogénétique de l’homme face à l’infosphère et à l’anthropocène, au combat ontogénétique dans le relationnel quotidien.

La trame virtuelle de la perception, le système fictionnel et téléologique du psychisme, le monde virtuel géopolitique :
Quel cadre ontologique pour l’existence corporelle de l’homme ?
Quel impact socio-économique sur le psychisme ?

Quel est le rôle du psychothérapeute et de sa discipline dans ce monde en vertigineux changement ?
Quelle culture pour une sauvegarde du symbolique psychique face au virtuel consumériste social?
Quelle protection pour que l’homme ne soit pas diminué par les passions tristes?

réalité virtuelle

Lorsqu’en 1985, Jaron Lanier emploie le terme oxymore de «réalité virtuelle» pour désigner la nouvelle technologie informatique qui permet la simulation de l’expérience physique, cognitive et sensorielle d’un environnement généré par des logiciels, le monde du virtuel, numérique et immatériel, n’était pas encore devenu ce qu’il est aujourd’hui : un mode de fonctionnement et d’organisation du monde, ancré dans la réalité quotidienne.
Prenons le smartphone, notre objet préféré, devenu à la place de notre cher doudou, l’objet fétiche puissant qui s’est substitué à «l’objet transitionnel». Il ne «transitionne» plus, il reste allumé en permanence et vit de lui-même. Il est là pour rester, s’infiltrer, s’imposer. A l’époque de la TV, on avait encore le choix, mais notre monde est désormais organisé dans cet espace parallèle virtuel ; qui ne l’est donc plus, si l’on fait référence au sens étymologique médiéval de virtuel, dérivé de virtus, qui signifie force, faculté,

une qualité intérieure pas nécessairement exprimée, celle qu’Aristote conceptualisait par le dunaton pour désigner l’être en puissance, animé par cette dunamis susceptible de se mettre en mouvement, de s’exprimer pour devenir à un moment précis «puissance en acte».

Le concret du virtuel peut-il donc être un avantage ? Dans ce cas, qu’est ce qui le rend si dangereux ? Il semble que ce soit son alliance avec cette autre importante dimension qui le constitue : le symbolique, et ses représentations entre imaginaire fictionnel et réalité sociétale.
Ce monde virtuel apparaît plein de confusions : une appli qui me permet d’acheter rapidement mon billet de train sans me déplacer à la gare parait pratique et ancrée dans le réel, mais celle qui me permet de poster des photos privées, sans prendre conscience que je partage mon intimité avec des inconnus à l’autre bout de la planète et sans garder le pouvoir sur leur utilisation ou leur suppression ultérieures, qu’en est-il ? Quelles conséquences pour mon psychisme ? Ce n’est plus du virtuel, mais bien de l’actuel, du concret, qui ne prend pas le sens du vrai réel. Mon smartphone, «objet du virtuel», est bien un «robot-gate» sur le symbolique, mais un symbolique prisonnier du virtuel, lui-même prisonnier de l’actuel. Quelle confusion !

Que sont en fait le symbolique et le virtuel ? Sont-ils forgés de la même chair ?
Nous enquêterons, décrirons, analyserons ce labyrinthe autant pragmatique qu’incorporel, à travers différents prismes :
. Les prismes philosophique et psychologique pour poser les points cardinaux de notre boussole qui nous aidera à maintenir la direction où la vision s’offusquera.
. Les prismes clinique et psychothérapeutique pour vérifier les hypothèses sur l’impact de ce nouveau monde sur le psychisme en évolution, tout particulièrement celui des adolescents et sa problématique identitaire centrale.

. Le prisme sociologique pour découvrir ce qui déjà se pervertit dans l’espace politique : la communication et les relations interpersonnelles dans la gestion du pouvoir.
. Le prisme technique pour dénicher l’algorithme qui transforme le virtuel en actuel, où l’outil technologique s’installe non plus comme «media», intermédiaire entre soi et l’autre, mais peut s’enraciner sous une forme addictive en lieu et place de l’expérience relationnelle.
. Le prisme du paradigme adlérien qui cherche à comprendre la souffrance humaine à partir de l’hypothèse d’un inconscient structuré entre le pôle du sentiment d’infériorité et le pôle du sentiment d’appartenance, à partir d’une chair fictionnelle et téléologique où le pouvoir créateur a statut de dunaton mais l’exigence et la responsabilité de sa dunamis.
La perspective de cette Journée de différencier Jeu et Ludique, défiant le sens étymologique et en consonance avec l’histoire de sa praxis, indique une voie de sortie de cette confusion par la récupération perceptive et la revalorisation ontologique d’une dimension intersubjective fondamentale, s’appuyant sur le paradigme bio-psycho-social adlérien.

Nous l’aborderons aussi depuis la vision du phénoménologue Eugen Fink qui donne à cette liberté le statut d’essence de la vie : la nécessité pour l’homme de s’exercer à l’existence, de ne pas se laisser fixer rigidement dans un but final, d’ouvrir son dunaton à sa dunamis, jamais achevée, dans un moment présent où il peut vivre l’actuel et le potentiel avec la dimension ludique du «comme si».
Finalement perdre cette dimension, expression d’une exigence fondamentale, signifie augmenter la souffrance de l’être humain par la perte du plaisir essentiel, par la perte de l’énergie associée à l’intégration de son esprit à son corps et son milieu.

Jour 1 – Samedi 10 Novembre – Journée Scientifique Interdisciplinaire

Session ouverte aux élèves et aux adhérents IAAP

Formation I Axe Théorique, Axe II Psychodiagnostique et Axe V Clinique

}

9:00 – 9:30

Sainte-Anne

Présentation

Par Alessandra Zambelli, Responsable Formation

Accueil et présentation

Accueil des élèves et des participants. Madame Zambelli présente l’Institut Alfred Adler de Paris, la thématique de cette journée scientifique et la Formation Triennale de Psychanalyste Adlérien.

}

09:30 – 10:00

Sainte-Anne

Flash Formation

Par Morgane Pidoux, Responsable de la Revue

Le cerveau, un organe ludique

Le monde réel nous envoie chaque secondes des milliers d’informations de distance, d’espace, de sons, de volumes, de vitesse, de pression et de positions que le cerveau intègre naturellement, qu’en est-il lorsque le virtuel envahit notre réalité quotidienne ?

}

10:00 – 11:30

Sainte-Anne

Première Session

Alessandra Zambelli, Philosophe, Psychothérapeute, Psychanalyste, Responsable Formation IAAP

La perte du ludique dans notre vie contemporaine

« La perte du ludique dans notre vie contemporaine ». Une analyse philosophique et clinique de la dimension ludique dans la fonction symbolique et son adaptation évolutive à la vie technologique et virtuelle.

}

11:45 – 13:00

Sainte-Anne

Deuxième Session

Pr Filippo Rutto, Psychologue, Maître de conférences à l’Université de Turin

Le virtuel et les ados

« Dépendance aux réseaux sociaux et aux relations virtuelles à l’adolescence. Pour cette génération, l’impact est décisif ».

}

14:45 – 16:15

Sainte-Anne

Troisième Session

Hervé Etienne, Psychanalyste Existentiel, Sociologue, Superviseur, Formateur, Conférencier

Espace potentiel et jeu social

« Espace potentiel et jeu social. Comment la confusion s’installe »

}

16:30 – 17:45

Sainte-Anne

Quatrième Session

Basile Cossade, Psychanalyste

"Identité et virtuel"

“ »Identité et Virtuel. Sexualité et Rapport à l’Autre par l’univers virtuel”. L’outil technologique n’est plus seulement media, moyen de transmission entre soi et l’autre, mais vient se substituer à l’expérience de l’autre.

Téléchargez le programme complet

Jour 2 – Dimanche 11 Novembre – Atelier présentiel ou streaming vidéo

Session réservée aux élèves inscrits

Formation Axe II Psychodiagnostique, Axe III Technique et Axe V Clinique

}

09:00 – 11:15

Sainte-Anne

Première Session

Par Barbara Simonelli

Atelier pratique

Le cadre thérapeutique de la psychothérapie adlérienne

}

11:45 – 14:00

Sainte-Anne

Deuxième Session

Par Pr Filippo Rutto

Etude de cas cliniques

Cas cliniques : structuration du parcours psychothérapeutique (suivant le même schéma que celui précédemment proposé par la collègue pour l’analyse de cas clinique).

Inscrivez-vous!

Pour vous inscrire et assister à la journée du 10 Novembre 2018. Pour profiter de toutes nos activités. Pour vous former à la psychanalyse adlérienne. Pour soutenir la recherche. Pour collaborer. Adhérez à l’Institut !

Contactez l'Institut

9 + 10 =

Week-end des 15 & 16 Septembre 2018

Week-end des 15 & 16 Septembre 2018

Samedi 15 & Dimanche 16 Septembre 2018

Formation Psychanalyste FOAD (Formation Ouverte & à Distance)

2ème Session, Année 2

Samedi 15 Septembre :

Journée Scientifique Interdisciplinaire, cours ouvert au public.

Attachement et Psychosomatique au cabinet médical

Nous aborderons la perspective psychosomatique de ce mécanisme puissant du rapport entre soma et psyché, à partir du paradigme biopsychosocial adlérien, concrétisé aujourd’hui de manière cohérente et scientifique par la théorie de l’attachement.

Accès : Sessions ouvertes à tous les adhérents IAAP
Horaires : de 09:00 à 18:00
Adresse : Salle F (Pavillon de l’Horloge) de l’Hôpital Sainte-Anne, 1 Bis rue Cabanis, 75014 Paris
Accès : Sessions filmées réservées aux élèves inscrits (présentiel et/ou streaming)
Horaires : de 09:00 à 14:00
Adresse : Salle F, Pavillon de l’Horloge, Hôpital Sainte-Anne, 14 rue Cabanis, 75014 Paris

La médecine Psychosomatique

La médecine psychosomatique – fondée sur la thèse que l’esprit peut être impliqué dans les symptômes somatiques – a émergé au début du XXe siècle, en réaction à une vision mécaniste du vivant qui avait envahi la médecine. Son concept avait été déjà posé au début du siècle précédent par le psychiatre Heinroth, professeur à l’Université de Leipzig, et avait vu évoluer sa structure épistémologique selon différents paradigmes.

Adler élabore, avec beaucoup de courage et non sans difficulté pour sa carrière professionnelle, une nouvelle conception médicale qui considère la liaison esprit-corps d’une façon directe et spécifique, anticipant de beaucoup les principes contemporains en matière de psychosomatique. Cette nouvelle conception médicale est déjà exposée en 1907 dans « La compensation psychique de l’état d’infériorité des organes ». Il démontre que, dans la sphère psychique, l’infériorité organique donne lieu à une tension, à une focalisation axée sur le domaine de l’organe déficient, qui conduit à une surcompensation par une action vicariante parfois imparfaite, sur laquelle le psychisme construira un sentiment, le plus souvent d’infériorité.

Adler observera ce sentiment, même en l’absence d’une infériorité organique. Ainsi il affirme que la maladie est un « comportement » qui investit l’organisme dans son unité. Cette définition implique que la relation d’adaptation entre un organisme et son milieu est centrale : l’organisme est toujours considéré dans son contexte.

Adler appelle ainsi les troubles somatiques “le dialecte ou jargon des organes”, puisque ces organes révèlent dans leur langage très expressif l’intention de l’individu, conçu comme organisme en situation.

L’intervention de Mme Chiara Mazzarino nous permettra d’approfondir ce concept théorique et technique.

La vision adlérienne n’était pas une conception totalement étrangère dans la pensée de certains psychanalystes. Si Freud entrevit seulement une vague possibilité d’une vraie pensée psychosomatique au-delà de la conversion hystérique, les pionniers psychosomaticiens tels Georg Groddeck, Smith Ely Jelliffe et Felix Deutsch, mais aussi l’exclu Wilhelm Reich, se repèrent parmi l’armée freudienne.

Nous explorerons avec M. Jacquy Chemouni l’évolution des modèles de pensée en psychosomatique, avec une toute particulière attention au paradigme posé par Pierre Marty dans ses deux ouvrages fondamentaux Les mouvements individuels de vie et de mort (1976) et L’ordre psychosomatique (1980), dans la poursuite de la réflexion psychosomatique inaugurée par l’Ecole de Paris.

La pensée psychosomatique est aujourd’hui un paradigme et une thérapie complémentaire à la psychothérapie, qui a su évoluer sur l’entrecroisement disciplinaire, notamment à partir des années 90, où l’on établit la connexion entre le système neurologique et le système immunitaire.

Nous aborderons cette évolution avec la conférence de M. Philippe Bobola.

La théorie de l’attachement

La théorie de l’attachement, développée par John Bowlby, en parallèle aux travaux de Donald Winnicott, a changé radicalement la perspective d’observation de l’enfant en psychanalyse freudienne.

Adler avait déjà souligné l’importance pour le développement psychique, du milieu extérieur, relationnel et d’hygiène, et insisté sur le rôle déterminant joué par la mère dans sa capacité d’entrer en contact avec son enfant, en lui apportant les soins nécessaires, dont sa tendresse, pour satisfaire son Zärtlichkeitsbedürfnis (besoin de tendresse) prodromique au Gemeinschaftsgefühl, (sentiment d’appartenance) qui ouvre et fonde le sentiment social comme principe équilibrant du psychisme.

Ces principes ont été développés de manière autonome, continue et spécialisée depuis les années 1950 par la théorie de l’attachement, devenue aujourd’hui un paradigme à part entière, et comme tel développé de manière intégrative par de multiples techniques et écoles de pensée, comme nous le verrons avec la conférence du Dr Andrea Ferrero.

relation attachement

 

La théorie de l’attachement peut ainsi constituer une aide complémentaire aux outils médicaux du médecin généraliste face à la crise psychopathologique débutante et insidieuse, lorsque le patient adulte, autant que l’enfant ou le bébé, souffre sans comprendre et exprime cette souffrance par un comportement dysfonctionnel et/ou par le corps qui psychosomatise.

Lors de cette Journée Scientifique Interdisciplinaire, nous chercherons à repérer et éclairer la perspective psychosomatique de ce mécanisme puissant et encore obscur du rapport entre soma et psyché, à partir du paradigme biopsychosocial adlérien que la théorie de l’attachement concrétise et relève aujourd’hui de manière cohérente et scientifique.

Jour 1 – Samedi 15 Septembre – Journée Scientifique Interdisciplinaire

Session ouverte aux élèves et aux adhérents IAAP

Formation I Axe Théorique, II Axe Psychodiagnostique,  Axe III Technique et Axe V Clinique

}

9:00 – 9:30

Sainte-Anne

Présentation

Par Alessandra Zambelli, Responsable Formation

Accueil et présentation

Accueil des élèves et des participants pour cette journée très spéciale . Madame Zambelli présente l’Institut Alfred Adler de Paris et la Formation Triennale de Psychanalyste Adlérien.

}

09:30 – 10:00

Sainte-Anne

Flash Formation

Par Morgane Pidoux, Responsable de la Revue

Le corps innervé

“Le corps innervé : neurophysiologie des interactions somatiques »

}

10:00 – 11:30

Sainte-Anne

Première Session

Pr. Jacquy CHEMOUNI, Psychologue, Psychanalyste, Professeur de Psychopathologie

Pensée psychosomatique: histoire et paradigmes

“La pensée psychosomatique : Histoire et paradigmes”. Les rapports qu’entretiennent le corps et l’esprit sont au centre du questionnement de la psychosomatique qui replace l’humain au cœur du processus d’apparition de la pathologie.

}

11:45 – 13:00

Sainte-Anne

Deuxième Session

Chiara MAZZARINO, Psychologue, Psychothérapeute

Le corps et son jargon

“Le corps et son jargon dans la relation médecin-patient et en psychothérapie”. (Traduction assurée par Alexandra Zambelli)

}

14:45 – 16:15

Sainte-Anne

Troisième Session

Dr. Andrea Ferrero, Psychiatre, Psychothérapeute, Psychanalyste

L'attachement dans la relation thérapeutique

“Comment les perspectives biologiques et relationnelles de l’attachement se reflètent dans la relation entre médecin (ou psychologue) et patient ?”. Réflexions psychologiques, à partir d’Adler, sur les théories de Bowlby et Ainsworth jusqu’à Fonagy aujourd’hui. (Traduction assurée par Alexandra Zambelli)

}

16:30 – 17:45

Sainte-Anne

Quatrième Session

Philippe Bobola, Docteur en chimie-physique, Biologiste, Professeur d’anthropologie

"Le psychosomatisme revisité"

“Nouvelles bases pour une psychobiologie du XXI siècle. Le psychosomatisme revisité”

Téléchargez le programme complet

Jour 2 – Dimanche 16 Septembre – Atelier présentiel ou streaming vidéo

Session réservée aux élèves inscrits

Formation II Axe Psychodiagnostique,  Axe III Technique et Axe V Clinique

}

09:00 – 11:15

Sainte-Anne

Première Session

Par Barbara Simonelli

Atelier pratique

L’alliance thérapeutique selon une perspective adlérienne

}

11:45 – 14:00

Sainte-Anne

Deuxième Session

Par Chiara Mazzarino

Etude de cas cliniques

Cas cliniques : structuration du parcours psychothérapeutique (suivant le même schéma que celui précédemment proposé par la collègue pour l’analyse de cas clinique).

Inscrivez-vous!

Pour vous inscrire et assister à la journée du 15 Septembre 2018. Pour profiter de toutes nos activités. Pour vous former à la psychanalyse adlérienne. Pour soutenir la recherche. Pour collaborer. Adhérez à l’Institut !

Contactez l'Institut

13 + 1 =

Week-end des 2 et 3 Juin 2018

Week-end des 2 et 3 Juin 2018

Samedi 2 et Dimanche 3 Juin 2018

Formation Psychanalyste FOAD (Formation Ouverte & à Distance)

Week-End de rentrée, 2ème Année

Troubles Alimentaires, Identité, Secrets

Voyage sur la terre des troubles alimentaires, à la recherche du plateau identitaire sous-jacent, avec un détour par la forêt des secrets de famille.

Accès : Sessions ouvertes à tous les adhérents IAAP
Horaires : de 09:00 à 18:00
Adresse : Amphithéâtre (Salle Van Gogh) de l’Hôpital Maison Blanche, 6 rue Pierre Bayle, 75020 Paris

Accès : Sessions filmées réservées aux élèves inscrits (présentiel et/ou streaming)
Horaires : de 09:00 à 14:00
Adresse : Salle F, Pavillon de l’Horloge, Hôpital Sainte-Anne, 14 rue Cabanis, 75014 Paris

Les Troubles du Comportement Alimentaire (TCA): le corps et son image dans la société du virtuel.

Au centre des valeurs occidentales, l’alimentation joue la balance entre consommation à outrance et contrôle perfectionniste. Fortement liée au corps et à son image, l’alimentation est également le premier lien vital à l’autre, dès la séparation du ventre maternel.
Comportement matriciel du bébé, entre passivité et activité, entre besoin et satisfaction, entre moi et l’autre, entre sensualité et sensation, le comportement alimentaire marque le début des tentatives du petit d’homme pour apprendre l’autorégulation physique et psychique, à partir d’une gestion relationnelle et individuelle primitive, dans l’abandon de soi-même à la chair de l’autre.

Titanesque promesse de sens, génératrice de désir et promotrice d’agressivité. Ce sens commence son parcours avec la tétée, dans une gestuelle dyadique qui traversera les générations par sa densité et portée polysémique. Les troubles alimentaires augmentent aujourd’hui de 3000 cas par an en France. En Italie, ils concernent une population de 3 millions de patients. On voit là le signe d’une appartenance typique aux sociétés économiquement développées (autrefois nommées « industrialisées »), où l’image comme identité, puis le corps comme image, ont pris une place identitaire centrale et prioritaire, parfois même unique.

L’évolution et l’envahissement des média et du virtuel dans les cultures sociales de ces sociétés vont même jusqu’à toucher les populations d’immigrés. Considérés comme caractéristiques de l’adolescence et préadolescence, car les exordes cachés sont souvent positionnés dans cette tranche d’âge, tout particulièrement pour les filles, bien que certaines catégories de garçons soient également touchées (les sportifs, les danseurs..), les troubles alimentaires sont autant des symptômes spécifiques que transverses. Nous chercherons à repérer et éclairer ce continent tellurique, à partir du paradigme biopsychosocial adlérien.

Jour 1 – Samedi 2 Juin – Journée inaugurale et de lien

Session ouverte aux élèves et aux adhérents IAAP

}

9:00 – 9:30

Salle V.Gogh

Présentation

Par Alessandra Zambelli, Responsable Formation

Accueil et présentation

Accueil des élèves et des participants pour cette journée de rentrée. Madame Zambelli présente l’Institut Alfred Adler de Paris et la Formation Triennale de Psychanalyste Adlérien. L’accent sera mis sur les détails pédagogiques de cette 2ème année de formation.

}

09:30 – 10:00

Salle V.Gogh

Flash Formation

Par Morgane Pidoux, Responsable de la Revue

L'alimentation

L’alimentation, un rapport intime à l’environnement.

}

10:00 – 11:00

Salle V.Gogh

Première Session

Par Dr Simona Spada, Formatrice, Médecin Psychiatre

Les TCA, troubles des conduites alimentaires

Les troubles des conduites alimentaires typiques et atypiques (classifications actuelles) : une étude de cas clinique avec TCA, délire chronique, trauma psychique infantile : phénoménologie, psychopharmacologie.

}

11:30 – 12:30

Salle V.Gogh

Deuxième Session

Par Simona Fassina, Formatrice, Psychologue, Psychothérapeute

TCA, la clinique

De la pathologie à l’identité, la clinique des troubles alimentaires

}

14:30 – 16:15

Salle V.Gogh

Troisième Session

Par Barbara Simonelli, Formatrice, Psychologue, Psychothérapeute

TCA et psychothérapie adlérienne

La psychothérapie adlérienne avec les patients présentant des troubles alimentaires. (Traduction assurée par Alexandra Zambelli)

}

16:30 – 17:30

Salle V.Gogh

Quatrième Session

Par Virginie Megglé, Psychanalyste, Superviseur Adlérienne IAAP

Le TCA dans la constellation familiale

« Secrets & Anorexie »: étude d’un cas clinique

Téléchargez le programme complet

Jour 2 – Dimanche 3 Juin – Atelier présentiel ou streaming vidéo

Session réservée aux élèves inscrits

Formation II Axe Psychodiagnostique, Axe III Technique et Axe V Clinique

[Total UV 15,6 deux journées]

}

09:00 – 11:15

Pavillon de l'Horloge

Première Session

Par Barbara Simonelli

Atelier pratique

Classe sur le conflit relationnel et le conflit intrapsychique, selon une perspective adlérienne.

}

11:45 – 14:00

Pavillon de l'Horloge

Deuxième Session

Par Simona Fassina

Etude de cas cliniques

Cas cliniques sur les troubles alimentaires, (suivant le même schéma précédemment proposé pour l’analyse du cas clinique par la collègue), et présentation de la structuration du parcours psychothérapeutique.

Inscrivez-vous!

Pour vous inscrire et assister à la journée du 2 juin. Pour profiter de toutes nos activités. Pour vous former à la psychanalyse adlérienne. Pour soutenir la recherche. Pour collaborer. Adhérez à l’Institut !

Contactez-nous

7 + 2 =

Journée du 11 Novembre 2017

Journée du 11 Novembre 2017

3ème journée scientifique interdisciplinaire ouverte au public
le Samedi 11 Novembre 2017

à l’Amphithéatre de l’hôpital Maison Blanche
6 rue Pierre Bayle, 75020 Paris

« Psychotropes et Psychothérapie »

 

Une approche thérapeutique croisée au centre du paradigme bio-psycho-social adlérien

Un modèle holistique, probabiliste et analogique associant notamment, dans l’approche étiologique, la neurobiologie, la neuropsychologie et l’environnement.

Imagerie cérébrale, épistémologie biochimique, paradigme psychopathologique et cadre psychothérapeutique : un dialogue serré au cœur du réseau thérapeutique à mettre en place pour le traitement de la souffrance psychique.

La question centrale de la journée, est celle que se posent souvent les soignants et les patients lorsqu’ils ont à affronter la prise en charge de la psychopathologie : « peut-on se passer des psychotropes et de leur effet iatrogène ? »

Cherchant à signifier le passage de la psychopathologie à la thérapie, par l’harmonisation entre fonctionnement mental du patient, psychothérapie et psychotropes, la journée présentera les approches qui ont fait leur chemin en dehors du paradigme psychiatrique classique, pour décrire l’approche psychiatrique psychodynamique bio-psychosociale.

Cette démarche fait la une aujourd’hui dans le monde scientifique international, avec son modèle d’étiopathologie, fondateur d’un travail psychothérapeutique verbal et symbolique.

Le travail relationnel et le travail corporel s’associent de manière individualisée pour soigner les troubles du comportement, autant au niveau symptomatique que curatif. Ils s’appuient également sur l’utilisation d’une pharmacopée équilibrée et intégrée.

Les présentations et débats permettront d’analyser et de discuter l’intervention médicamenteuse dans sa fonction d’aide et/ou de prévention, mais également dans son risque de devenir une fuite en avant, voire une erreur.

La conférence profitera de la présence de quatre professionnels aux différentes expertises pour provoquer une analyse critique des différents savoirs et de leur créative coordination.

Programme de la Journée

  • 9h00- Accueil et enregistrement
  • 9h20- Présentation de l’IAAP et de la journée par le secrétaire et trésorier Basile COSSADE
  • 10h00- Philippe BOBOLA présente : « Neurophysiologie et psychanalyse : un dialogue souhaitable »
  • 10h30- Échanges avec la salle
  • 11h00- Dr Maria-Cristina GALEAZZI présente : « Psychopathologie et médicaments dans le 21 siècle : la modernité des concepts adlériens »
  • 12h00- Discussion avec le public, animée par Alessandra ZAMBELLI

12h30 à 14h15– Déjeuner

  • 14h15– Dr Andrea FERRERO présente : « Une psychothérapie modulée sur le fonctionnement psychopathologique. Le modèle sur-mesure de la psychothérapie psychodynamique adlérienne »
  • 15h30– Echanges avec la salle.

16h15 à 16h30– Pause

  • 16h30– Alessandra ZAMBELLI présente : “La souffrance mentale comme expression du sentiment d’infériorité selon Adler”
    Y-a-t il la nécessité d’un nouveau paradigme pour le diagnostic et donc le traitement ? Par l’analyse du diagnostic différentiel d’un cas de la dépression d’un jeune de 20 ans, l’auteure déclinera le sens central d’un bon psycho-diagnostic pour une thérapie sur mesure.
  • 17h15– Table ronde et débat avec le public, animés par le Dr GALEAZZI
  • 17h45– Clôture et Présentation des prochaines Conférences liées au Programme de la Formation Triennale pour Psychanalyste Adlérien, par le Secrétaire et Trésorier, Basile Cossade

18h00- Clôture de la journée

Cette journée est ouverte à tout public curieux de découvrir la Psychologie Individuelle et sa pertinence sur l’évolution sociopolitique de notre réalité

Entrée gratuite pour les moins de 18 ans.

 

psychanalyse et psychotropes

Conférenciers

    • Philippe BOBOLA, Docteur en chimie-physique, Biologiste, Professeur associé d’anthropologie au Centre Hospitalier de Sainte-Anne et en partenariat avec l’Université de Strasbourg, Psychanalyste et formateur adlérien, auteur de livres tels que « Penser autrement » (Voie Nouvelle 2010) et « Plumes de chaman » (Éd. Vega 2014).
    • Basile COSSADE, Psychanalyste, Secrétaire Général et Trésorier IAAP, diplômé de l’université privée Sigmund Freud Universität, Magister der Psychotherapiewissenschaft, fondée à Vienne.
    • Pr Andrea FERRERO, Psychiatre et Psychothérapeute Adlérien, Responsable de la Section Internationale Theory and Research de la IAIP (International Association Individual Psychology), Directeur de l’Unité de Psychothérapie et du Centre pour le Traitement des Troubles de la Personnalité de l’Adolescence dans le Département de Santé Mentale de l’ASL Turin 4, enseigne aux Ecoles de Spécialisation en Psychiatrie et en Psychologie de la Santé de l’Université de Turin. Il a publié articles et livres en italien, en anglais, et en 2014 son premier livre en français chez l’Harmattan : « Une psychothérapie modulée sur le fonctionnement psychopathologique. Le modèle sur-mesure de la psychothérapie psychodynamique adlérienne« .
    • Dr Maria-Cristina GALEAZZI, Psychiatre et Psychothérapeute, Présidente et Superviseur IAAP, Médecin Responsable de la Qualité et de la Gestion des Risques de la Direction commune EPS Maison Blanche, CH Sainte-Anne, GPS Perray Vaucluse et Expert Visiteur à la Haute Autorité de Santé (HAS)
    • Alessandra ZAMBELLI, Philosophe, Psychologue, Psychothérapeute et Docteur en Psychopathologie et Psychanalyse, Psychodramatiste d’enfants, Responsable de la Formation IAAP, membre SAIGA. Elle a publié entre autres « Adler face à Freud : une différence à sauvegarder » (l’Harmattan, 2014), préface et direction de la publication de la traduction française du livre d’Andrea Ferrero : « Une psychothérapie modulée sur le fonctionnement psychopathologique »

Télécharger la brochure.

 

Retrouvez toutes les infos de cette journée sur Facebook

selfie ados

TARIF JOURNÉE : 20 € – GRATUIT POUR LES MOINS DE 18 ANS

Pour réserver, contacter l'Institut

3 + 15 =

Journée du 14 Octobre 2017

Journée du 14 Octobre 2017

Journée scientifique interdisciplinaire le Samedi 14 Octobre 2017 à l’Amphithéatre de l’Hopital Maison Blanche, 6 rue Pierre Bayle, 75020 Paris

« Le Sentiment d’Infériorité, nouvelles manifestations, nouvelles approches »

suivi de : « L’ère digitale, son impact sur le psychisme et sur le cadre thérapeutique »

« Etre humain signifie avoir un sentiment d’infériorité qui presse constamment vers sa propre conquête » – Alfred Adler

Le thème principal de cette 3ème étape de la Formation Triennale de Psychanalyste Adlérien (la 2ème à caractère public) est celui du Congrès de l’International Association of Individual Psychology (IAIP), qui s’est tenu à Minneapolis du 9 au 13 Juillet 2017.

Nous aborderons les nouvelles approches du sentiment d’infériorité, notamment à la lumière des avancées dans des domaines aussi divers que les neurosciences, l’anthropologie sociale, la philosophie ou encore le management. Des conférenciers spécialistes de ces domaines viendront dialoguer avec des cliniciens, des psychanalystes et des psychothérapeutes.

Nous aborderons également les nouvelles manifestations du sentiment d’infériorité à l’ère de la digitalisation, son impact sur le psychisme ainsi que ses conséquences sur le cadre thérapeutique. Depuis la révolution industrielle, ou ce que les anthropologues appellent l’Anthropocène, l’ère où l’homme est devenu une force géologique capable même d’influencer la biosphère, l’humanité s’est engagée dans un double processus d’individuation et de massification dont le «terrorisme kamikaze» ou les «massmurders» semblent l’ultime expression.
Nombreux sont les penseurs et les savants qui perçoivent la pente dans laquelle s’est engagée l’humanité comme menant tout droit à l’auto-anéantissement. L’enjeu de la compréhension des nouvelles formes du sentiment d’infériorité est donc tout autant thérapeutique que civilisationnel..

mur d'écrans

Programme de la Journée

  • 9h00-9h20– Accueil et enregistrement
  • 9h20– Présentation de l’IAAP et de la journée par le Responsable de la Formation, Mme Alessandra ZAMBELLI.
  • 9h30– Flash-formation, Morgane PIDOUX présente : “Le développement neural au travers des écrans”
  • 10h00– Virginie MEGGLE présente : “Addictions et dépendances affectives”. Ils sont
    souvent confondus mais ces termes désignent bien des phénomènes différents. Qu’est-ce qui les distinguent? Qu’est-ce qui les rassemblent? Quelles sont les solutions pour ces manifestations très souvent citées en termes de santé et de pathologie, et qui sont abordées ici à travers le prisme du sentiment d’infériorité
  • 10h45– Echanges avec la salle
  • 11h15: Basile COSSADE présente : “Identité au Numérique”. L’identification massive
    et le processus d’individuation
  • 12h00: Discussion avec le public, animée par Alessandra ZAMBELLI
  • 12h30 à 14h15 : DEJEUNER

  • 14h15– Jean-Louis AILLON présente : “Les adolescents et les nouvelles infériorités : du soin de l’individu au soin de la société”. De l’infériorité et sa compensation depuis Adler jusqu’à aujourd’hui, pour comprendre l’origine, le sens et la direction de la souffrance des jeunes, que
    l’auteur lie à la dimension culturelle, et les implications dans la cure dans une perspective adlérienne
  • 15h30– Echanges avec la salle
  • 16h00 à 16h30 : PAUSE

  • 16h30– Thierry PAULMIER présente : “Homo Emoticus” : un modèle anthropologique
    néo-adlérien pour les sciences humaines
  • 17h15– Table ronde et réponses aux questions, animé par Alessandra ZAMBELLI
  • 17h45– Présentation des prochaines Conférences liées au Programme de la Formation Triennale pour Psychanalyste Adlérien, par Alessandra Zambelli Responsable de la Formation
  • 18h00 : FIN DE LA JOURNEE

Cette journée est ouverte à tout public curieux de découvrir la Psychologie Individuelle et sa pertinence sur l’évolution sociopolitique de notre réalité.

L’entrée est proposée au tarif de 20 €.
Elle est gratuite pour les moins de 18 ans.

l'infériorité selon adler

Conférenciers

    • Jean-Louis AILLON, Médecin et Psychothérapeute Adlérien (école S.A.I.G.A. de Turin, Italie), doctorant en anthropologie et psychologie à l’Université de Gènes (Genova, Italie) sur le sujet
      de recherche : malaise des adolescents. Il travaille au Centre Frantz Fanon dans le domaine de l’ethnopsychiatrie critique.
    • Basile COSSADE, Psychanalyste, Secrétaire Général et Trésorier IAAP, diplômé de l’université privée Sigmund Freud Universität, Magister der Psychotherapiewissenschaft, fondée à
      Vienne.
    • Virginie MEGGLE, Psychanalyste, Professeur à la SFU (Branche Française de la Sigmund Freud Université, Vienne), elle est Superviseur à l’IAAP, auteure de nombreux ouvrages, notamment de: « Vivre sans culpabiliser. Le bonheur d’être responsable », chez Odile Jacob – « Frères, sœurs, guérir de ses blessures d’enfance » chez Leduc – « Les séparations douloureuses, guérir de ses dépendances affectives » chez Eyrolles.
    • Thierry PAULMIER, Politologue, Economiste et Comédien, est titulaire d’un doctorat en science politique de l’Université Paris Est et d’un doctorat en sciences économiques de l’Université Paris
      II. Il est aussi diplômé de l’American Academy of Dramatic Arts de New York. Ancien fonctionnaire de l’ONU, il travaille aujourd’hui comme consultant international dans le domaine de l’intelligence émotionnelle. Il est expert à l’Association Progrès du Management. Il enseigne notamment à l’EDHEC et à l’ENA.
    • Morgane PIDOUX, Titulaire d’un doctorat en Neurosciences de l’université Pierre et Marie Curie – Paris VI et ancienne post-doctorante à Cornell University, USA, précédemment enseignante au centre médico-pédagogique Édouard Rist auprès d’adolescents hospitalisés et élève psychanalyste IAAP. Elle a plusieurs publications dans des revues à comité de lecture et a réalisé des communications dans plusieurs congrès nationaux et internationaux.
    • Alessandra ZAMBELLI, Philosophe, Psychologue, Psychothérapeute et Docteur en Psychopathologie et Psychanalyse, Psychodramatiste d’enfants, Responsable de la Formation IAAP, membre IAAP et SAIGA. Elle a publié entre autres « Adler face à Freud : une différence à sauvegarder » (l’Harmattan, 2014), préface et direction de la publication de la traduction française du livre d’Andrea Ferrero : « Une psychothérapie modulée sur le fonctionnement psychopathologique »

Télécharger la brochure.

 

Retrouvez toutes les infos de cette journée sur Facebook

selfie ados

TARIF DE LA JOURNEE : 20 € – GRATUIT POUR LES – DE 18 ANS

Pour réserver, contactez l'Institut

7 + 11 =

Journée du 3 Juin 2017

Journée du 3 Juin 2017

Journée inaugurale et de lien le Samedi 3 Juin 2017 à La Cantine du 18, 46 rue Ramey, 75018 PARIS

« Quel être Adolescent aujourd’hui? »

Image et Sexualité, Violence et Fragilité, Responsabilité et Dépendance chez l’ado d’aujourd’hui

Et si on pensait à l’Adolescence comme l’Adulte-essence? Un regard neuf peut-il être porté sur cette période charnière qui détermine les choix de vie dans un environnement en pleine mutation?

Nous aborderons ce thème dans une perspective inversée vis-à-vis de l’adolescence et nous regarderons cette période comme celle de la construction du noyau essentiel de l’être adulte en devenir. Centre vital, énergétique, créatif moteur du courage, de la créativité et de l’innovation sociale, l’adolescence est également une période d’incertitude où statistiquement se multiplient les comportements à risque, les comportements déviants, les investissements hasardeux, les blessures graves parfois irréversibles, le repli sur soi-même.
Ce changement de regard sur les adolescents sera favorisé dans cette journée par la culture humaniste, les nouvelles connaissances scientifiques, les renouvelés techniques thérapeutiques, les savoir-faire pédagogiques et psychopathologiques, dans l’idée de les mettre au service des protagonistes de la scène : les ados et leur entourage.

tu m'écoutes ?

Programme de la Journée

  • 9h00-9h30– Accueil et enregistrement
  • 9h30– Présentation de l’IAAP et de la journée par le Responsable de la Formation, Mme Alessandra ZAMBELLI, qui assurera la traduction différée pour les conférencières italiennes.
  • 9h45– Flash-formation, Morgane PIDOUX : “Aperçu du parcours adolescent des neurones »
  • 10h00– Virginie MEGGLE présente : “L’adolescence : Au-delà des apparences, en marche pour trouver sa puissance”
  • 10h45– Barbara SIMONELLI présente : “Continuité et discontinuité de la personnalité à l’adolescence, et perspectives de psychopathologie évolutive selon une ligne adlérienne”
  • 11h30: Discussion avec le public
  • 12h15 à 14h15– Déjeuner
  • 14h15– Didier MANEZ approfondira l’aspect psycho-socio-politique et pédagogique de l’adolescence et des adolescents selon une lecture adlérienne.
  • 15h00– Emilie NAQUET RADIGUET, “Ados-naissance : entre pairs et repères”, présentera l’étude d’un/des cas cliniques, portés sur les adolescents, pour nous permettre d’entrer dans le vif de la problématiques des risques au cours de l’adolescence et sa prévention et soin.
  • 15h45 à 16h15– Pause
  • 16h15– Simona FASSINA “Prévention et traitements psychothérapeutiques à l’adolescence selon une perspective adlérienne”. Les activités du Centre pour les Troubles de la Personnalité de l’Adolescence et de l’Adulte de Turin (Italie).
  • 17h00– Table ronde et réponse aux questions
  • 17h30 à 18h00– Clôture et Présentation des Programmes de la Formation Triennale pour Psychanalyste Adlérien et du Psychodrame pour enfants d’Hanna KENDE par le Responsable de la Formation, Mme Alessandra ZAMBELLI.

Cette journée est ouverte à tout public curieux de découvrir la Psychologie Individuelle et sa pertinence sur l’adolescence.

Entrée gratuite pour les adolescents.

jeunes en groupe

Conférenciers

    • Didier MANEZ, Juriste, Psychologue et Psychanalyste, Membre de l’IAAP et de la SFPA, Spécialiste en Psychanalyse des organisations.
    • Virginie MEGGLE, Psychanalyste, Professeur à la SFU (Branche Française de la Sigmund Freud Université, Vienne), elle est Superviseur à l’IAAP, auteure de nombreux ouvrages, notamment de: « Vivre sans culpabiliser. Le bonheur d’être responsable », chez Odile Jacob – « Frères, sœurs, guérir de ses blessures d’enfance » chez Leduc – « Les séparations douloureuses, guérir de ses dépendances affectives » chez Eyrolles.
    • Emilie NAQUET RADIGUET, Psychologue Clinicienne et Psychanalyste Adlérienne IAAP et SFPA, travaille en institution de protection de l’enfance.
    • Barbara SIMONELLI, Psychologue, Psychothérapeute, Centre pour les Troubles de la Personnalité de l’adolescence et de l’Adulte – Unité de Psychothérapie S.C. Santé Mentale Chivasso (Turin), Psychanalyste Adlérienne SIPI (Société Italienne de Psychologie Individuelle), Secrétaire SAIGA (Société Adlérienne Italienne Groupes et Analyse -Turin), Formateur Ecole SAIGA pour Psychothérapeutes, Professeur Faculté de Psychologie de l’Université de Turin.
    • Simona FASSINA, Psychologue, Psychothérapeute, Centre pour les Troubles de la Personnalité de l’adolescence et de l’Adulte – Unité de Psychothérapie S.C. Santé Mentale Chivasso (Turin), Psychanalyste Adlérienne SIPI, Vice Président SAIGA, Professeur et superviseur Ecole SAIGA pour Psychothérapeutes.
    • Morgane PIDOUX, Titulaire d’un doctorat en Neurosciences de l’université Pierre et Marie Curie – Paris VI et ancienne post-doctorante à Cornell University, USA, actuellement enseignante au centre médico-pédagogique Édouard Rist auprès d’adolescents hospitalisés et élève psychanalyste IAAP. Elle a plusieurs publications dans des revues à comité de lecture et a réalisé des communications dans plusieurs congrès nationaux et internationaux.
    • Alessandra ZAMBELLI, Philosophe, Psychologue, Psychothérapeute et Docteur en Psychopathologie et Psychanalyse, Psychodramatiste d’enfants, Responsable de la Formation IAAP, membre SAIGA. Elle a publié entre autres « Adler face à Freud : une différence à sauvegarder » (l’Harmattan, 2014), préface et direction de la publication de la traduction française du livre d’Andrea Ferrero : « Une psychothérapie modulée sur le fonctionnement psychopathologique »

Télécharger la brochure.

 

Retrouvez toutes les infos de cette journée sur Facebook

selfie ados

Contactez l’Institut pour vous renseigner ou vous inscrire

Pour assister ou participer, contactez l'IAAP

9 + 14 =

Pin It on Pinterest