Journée du 11 Novembre 2017

Journée du 11 Novembre 2017

3ème journée scientifique interdisciplinaire ouverte au public
le Samedi 11 Novembre 2017

à l’Amphithéatre de l’hôpital Maison Blanche
6 rue Pierre Bayle, 75020 Paris

« Psychotropes et Psychothérapie »

 

Une approche thérapeutique croisée au centre du paradigme bio-psycho-social adlérien

Un modèle holistique, probabiliste et analogique associant notamment, dans l’approche étiologique, la neurobiologie, la neuropsychologie et l’environnement.

Imagerie cérébrale, épistémologie biochimique, paradigme psychopathologique et cadre psychothérapeutique : un dialogue serré au cœur du réseau thérapeutique à mettre en place pour le traitement de la souffrance psychique.

La question centrale de la journée, est celle que se posent souvent les soignants et les patients lorsqu’ils ont à affronter la prise en charge de la psychopathologie : « peut-on se passer des psychotropes et de leur effet iatrogène ? »

Cherchant à signifier le passage de la psychopathologie à la thérapie, par l’harmonisation entre fonctionnement mental du patient, psychothérapie et psychotropes, la journée présentera les approches qui ont fait leur chemin en dehors du paradigme psychiatrique classique, pour décrire l’approche psychiatrique psychodynamique bio-psychosociale.

Cette démarche fait la une aujourd’hui dans le monde scientifique international, avec son modèle d’étiopathologie, fondateur d’un travail psychothérapeutique verbal et symbolique.

Le travail relationnel et le travail corporel s’associent de manière individualisée pour soigner les troubles du comportement, autant au niveau symptomatique que curatif. Ils s’appuient également sur l’utilisation d’une pharmacopée équilibrée et intégrée.

Les présentations et débats permettront d’analyser et de discuter l’intervention médicamenteuse dans sa fonction d’aide et/ou de prévention, mais également dans son risque de devenir une fuite en avant, voire une erreur.

La conférence profitera de la présence de quatre professionnels aux différentes expertises pour provoquer une analyse critique des différents savoirs et de leur créative coordination.

Programme de la Journée

  • 9h00- Accueil et enregistrement
  • 9h20- Présentation de l’IAAP et de la journée par le secrétaire et trésorier Basile COSSADE
  • 10h00- Philippe BOBOLA présente : « Neurophysiologie et psychanalyse : un dialogue souhaitable »
  • 10h30- Échanges avec la salle
  • 11h00- Dr Maria-Cristina GALEAZZI présente : « Psychopathologie et médicaments dans le 21 siècle : la modernité des concepts adlériens »
  • 12h00- Discussion avec le public, animée par Alessandra ZAMBELLI

12h30 à 14h15– Déjeuner

  • 14h15– Dr Andrea FERRERO présente : « Une psychothérapie modulée sur le fonctionnement psychopathologique. Le modèle sur-mesure de la psychothérapie psychodynamique adlérienne »
  • 15h30– Echanges avec la salle.

16h15 à 16h30– Pause

  • 16h30– Alessandra ZAMBELLI présente : “La souffrance mentale comme expression du sentiment d’infériorité selon Adler”
    Y-a-t il la nécessité d’un nouveau paradigme pour le diagnostic et donc le traitement ? Par l’analyse du diagnostic différentiel d’un cas de la dépression d’un jeune de 20 ans, l’auteure déclinera le sens central d’un bon psycho-diagnostic pour une thérapie sur mesure.
  • 17h15– Table ronde et débat avec le public, animés par le Dr GALEAZZI
  • 17h45– Clôture et Présentation des prochaines Conférences liées au Programme de la Formation Triennale pour Psychanalyste Adlérien, par le Secrétaire et Trésorier, Basile Cossade

18h00- Clôture de la journée

Cette journée est ouverte à tout public curieux de découvrir la Psychologie Individuelle et sa pertinence sur l’évolution sociopolitique de notre réalité

Entrée gratuite pour les moins de 18 ans.

 

psychanalyse et psychotropes

Conférenciers

    • Philippe BOBOLA, Docteur en chimie-physique, Biologiste, Professeur associé d’anthropologie au Centre Hospitalier de Sainte-Anne et en partenariat avec l’Université de Strasbourg, Psychanalyste et formateur adlérien, auteur de livres tels que « Penser autrement » (Voie Nouvelle 2010) et « Plumes de chaman » (Éd. Vega 2014).
    • Basile COSSADE, Psychanalyste, Secrétaire Général et Trésorier IAAP, diplômé de l’université privée Sigmund Freud Universität, Magister der Psychotherapiewissenschaft, fondée à Vienne.
    • Pr Andrea FERRERO, Psychiatre et Psychothérapeute Adlérien, Responsable de la Section Internationale Theory and Research de la IAIP (International Association Individual Psychology), Directeur de l’Unité de Psychothérapie et du Centre pour le Traitement des Troubles de la Personnalité de l’Adolescence dans le Département de Santé Mentale de l’ASL Turin 4, enseigne aux Ecoles de Spécialisation en Psychiatrie et en Psychologie de la Santé de l’Université de Turin. Il a publié articles et livres en italien, en anglais, et en 2014 son premier livre en français chez l’Harmattan : « Une psychothérapie modulée sur le fonctionnement psychopathologique. Le modèle sur-mesure de la psychothérapie psychodynamique adlérienne« .
    • Dr Maria-Cristina GALEAZZI, Psychiatre et Psychothérapeute, Présidente et Superviseur IAAP, Médecin Responsable de la Qualité et de la Gestion des Risques de la Direction commune EPS Maison Blanche, CH Sainte-Anne, GPS Perray Vaucluse et Expert Visiteur à la Haute Autorité de Santé (HAS)
    • Alessandra ZAMBELLI, Philosophe, Psychologue, Psychothérapeute et Docteur en Psychopathologie et Psychanalyse, Psychodramatiste d’enfants, Responsable de la Formation IAAP, membre SAIGA. Elle a publié entre autres « Adler face à Freud : une différence à sauvegarder » (l’Harmattan, 2014), préface et direction de la publication de la traduction française du livre d’Andrea Ferrero : « Une psychothérapie modulée sur le fonctionnement psychopathologique »

Télécharger la brochure.

 

Retrouvez toutes les infos de cette journée sur Facebook

selfie ados

TARIF JOURNÉE : 20 € – GRATUIT POUR LES MOINS DE 18 ANS

Pour réserver, contacter l'Institut

9 + 13 =

15.10.2017 – Atelier – Jean Louis Aillon – La Psychodynamique Culturelle

Séminaire du 15 Octobre 2017 : Jean-Louis Aillon

« La psychothérapie dynamique culturelle: de la théorie à la méthode »

Le Dr Jean-Louis Aillon est médecin, psychothérapeute adlérien (Ecole SAIGA de Turin, Italie), doctorant en Anthropologie et Psychologie à l’Université de Gènes (Genova, Italie) avec pour thèse : le malaise des adolescents. Il travaille au Centre Frantz Fanon de Turin dans le domaine de l’ethnopsychiatrie critique.
Il est également le porte-parole du Réseau italien « Durabilité et Santé ».

Ce séminaire pose la question du «comment penser et poursuivre une psychothérapie dynamique avec des patients qui viennent d’univers culturels différents?».

Jean-Louis Aillon aborde les théories élaborées sur le sujet (psychiatrie culturelle, ethnopsychiatrie) en se focalisant sur le modèle adlérien de la psychothérapie dynamique culturelle (Rovera Giangiacomo, 2014,
modèles explicatifs, empathie culturelle, contretransfert culturel, etc.)

Nous explorons la technique à utiliser dans un contexte culturel, en décrivant des concepts et des outils utiles pour bien conduire ce genre de psychothérapie (sensibilité et empathie culturelle, transfert et contretransfert culturel, systèmes médicaux culturels, modèles explicatifs, «idiom of distress », violence structurelle, trauma, inconscient culturel, le dispositif de la sorcellerie, etc.).

Des exposés de cas cliniques nous aident à illustrer les différents aspects traités dans le séminaire.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner

14.10.2017 – Intervention Thierry Paulmier – Homo Emoticus

Intervention du 14 Octobre 2017 : Thierry Paulmier

« un modèle anthropologique néo-adlérien pour les sciences humaines »

Politologue, Economiste et Comédien, est titulaire d’un doctorat en science politique de l’Université Paris Est et d’un doctorat en sciences économiques de l’Université Paris II. Il est aussi diplômé de l’American Academy of Dramatic Arts de New York. Ancien fonctionnaire de l’ONU, il travaille aujourd’hui comme consultant international dans le domaine de l’intelligence émotionnelle. Il est expert à l’Association Progrès du Management. Il enseigne notamment à l’EDHEC et à l’ENA.

Fruit de 7 ans de recherche académique en sciences politiques, l’hypothèse de l’homo emoticus propose une grammaire phénoménologique des émotions, visant à apporter un nouvel éclairage sur les rapports humains; elle identifie quatre phénomènes (le danger, l’obstacle, la perfection et le don) activant quatre émotions (la peur, l’envie, l’admiration et la gratitude) qui déterminent quatre états du moi entrainant chacun une ligne directrice du comportement. Ces quatre émotions sonnent comme des sentiments d’infériorité qu’il faut savoir réguler, tant à titre individuel que collectif : le sentiment de vulnérabilité ou d’insécurité (issu de la peur), le sentiment de diminution ou d’impuissance (issu de l’envie), le sentiment d’agrandissement ou de perfectibilité (issu de l’admiration) et le sentiment d’appartenance ou d’adoption (issu de la gratitude). Ces quatre émotions semblent jouer un rôle essentiel pour motiver et fédérer les hommes ou, au contraire, les démotiver et les diviser. Les managers se doivent d’apprendre à en tenir compte.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner

14.10.2017 – Intervention Jean-Louis Aillon – Le malaise des adolescents

Intervention du 14 Octobre 2017 : Jean-Louis Aillon

« Les adolescents et les nouvelles infériorités : du soin de l’individu au soin de la société »

Le Dr Jean-Louis Aillon est médecin, psychothérapeute adlérien (Ecole SAIGA de Turin, Italie), doctorant en Anthropologie et Psychologie à l’Université de Gènes (Genova, Italie) avec pour thèse : le malaise des adolescents. Il travaille au Centre Frantz Fanon de Turin dans le domaine de l’ethnopsychiatrie critique.
Il est également le porte-parole du Réseau italien « Durabilité et Santé ».

Dans le cadre de la formation IAAP de psychanalyste adlérien et pour introduire cette journée scientifique pluridisciplinaire, le Dr Aillon nous explique en quoi l’approche adlérienne nous permet d’aborder et de mieux comprendre le malaise des adolescents.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner

14.10.2017 – Intervention Basile Cossade – Identification au numérique

Intervention du 14 Octobre 2017 : Basile Cossade

« Identification au numérique : identification massive et processus d’individuation »

Basile Cossade est psychanalyste à Paris. Il est également trésorier de l’Institut Alfred Adler de Paris. Diplômé de l’université privée SFU, Magister der Psychotherapiewissenschaft, fondée à Vienne, Basile Cossade a l’expérience de nombreuses approches psychothérapiques. Il a exercé dans différentes structures, le Centre Minkowska, la Clinique du Château de Villebouzin et l’Unité de Soins Intensifs de l’Hôpital Henry Ey.

Dans le cadre de la formation IAAP de psychanalyste adlérien, le psychanalyste Basile Cossade nous explique en quoi le jeu vidéo, et notamment le jeu de stratégie en temps réel sur internet, en instaurant un mode de communication révolutionnaire, induit un rapport à l’autre et à soi-même partiellement changé.

Après la dimension immersive du jeu vidéo classique, on a atteint un niveau supérieur avec une simulation des plus réalistes qui dupe notre cerveau. Le streaming en direct sur internet autorise un nouveau mode relationnel entre des adversaires bien réels qui interagissent en mode instantané.

Quelle est l’influence de tels stimulis sur notre identité, notre agressivité, notre narcissisme, notre sociabilité ? Basile Cossade nous livre ici son interprétation de ces phénomènes et de leur influence sur les individus et la société, embarqués dans cette révolution virtuelle.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner

Pin It on Pinterest