Intervention du 16 Mars 2019 : Dr Jean-Louis Aillon

« Les nouvelle formes d’agentivité (agency) à l’adolescence : un lien possible entre le phénomène des ‘neet’ (ni étudiant, ni employé, ni stagiaire) et le terrorisme. »

Dr Jean-Louis Aillon

Le Dr Jean-Louis Aillon est Médecin Psychiatre et Psychothérapeute Adlérien (école S.A.I.G.A. de Turin, Italie), il est doctorant en anthropologie et psychologie à l’Université de Gènes (Genova, Italie) avec pour sujet de recherche : le malaise des adolescents. Par ailleurs, il travaille au Centre Frantz Fanon dans le domaine de l’ethnopsychiatrie critique.

Il est également porte-parole du Réseau Italien Durabilité et Santé. Il a été président du « Movimento per la Decrescita Felice » et auteur de différents papiers sur le lien entre santé, déterminants sociaux et décroissance.

Cette intervention s’est déroulée dans le cadre des journées de formation ouvertes à tous les adhérents IAAP

Le Dr Jean-Louis Aillon présente le malaise des jeunes de plus en plus grandissant aussi bien en France qu’en Italie et partout en Europe et dans le monde occidental. Les chiffres de la violence contre soi et les autres (suicide, agressions, addictions, harcèlement…) sont significatifs. Le Dr Aillon évoque tout particulièrement le phénomène des NEET qui touche un nombre grandissant de jeunes de 15 à 29 et aborde les comportements extrêmes, particulièrement exacerbés par et pour les réseaux sociaux, pour illustrer les déterminants sociaux et culturels du malaise des jeunes.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner

Pin It on Pinterest

Share This