Intervention du 11 Novembre 2017 : Alessandra Zambelli (PhD)

« La souffrance mentale comme expression du sentiment d’infériorité selon Adler »

Alessandra Zambelli est Philosophe, Psychologue, Psychothérapeute et Docteur en Psychopathologie et Psychanalyse (Paris VII), Psychodramatiste d’enfants formée par Hanna Kende, elle est Psychanalyste Adlérienne IAAP et SAIGA. Elle a publié différents articles dans la presse spécialisée et son premier livre « Adler face à Freud : une différence à sauvegarder » (l’Harmattan, 2014). Elle a dirigé la publication de la traduction française du livre d’Andrea Ferrero « Une psychothérapie modulée sur le fonctionnement psychopathologique. Le modèle sur-mesure de la psychothérapie psychodynamique adlérienne » (l’Harmattan, 2014).

Elle est également Superviseur et Responsable des Formations de l’Institut Alfred Adler de Paris

Y-a-t il la nécessité d’un nouveau paradigme pour le diagnostic et pour le traitement ? Par l’analyse du diagnostic différentiel d’un cas de dépression d’un jeune homme de 20 ans, Alessandra Zambelli explique le sens principal d’un bon psychodiagnostic pour une thérapie sur-mesure, en s’appuyant sur l’ouvrage du Dr Andrea Ferrero « Une psychothérapie modulée sur le fonctionnement psychopathologique ». Elle propose l’anamnèse commentée de cet exemple concret à travers les 5 paramètres de l’évaluation du fonctionnement mental : l’identité, la compréhension de l’expérience, les émotions négatives, les actions/régulations et les compétences sociale.

La vidéo de cette intervention est réservée aux abonnés.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner

Pin It on Pinterest

Share This